Bilan sportif saison 2014

IMGP2162

Lors du retrait des dossards pour le marathon de Paris 2014 (photo perso)

Marquée par une nouvelle blessure tendineuse et une motivation en berne, la saison 2014 fut dans la lignée de 2013 à savoir mitigée et sans trop de relief. Malgré tout, j’ai ajouté un second marathon à mon palmarès et j’ai également signé un top 5 sur la course des Sentiers de Goulaine. Retour sur cette petite saison avec seulement cinq courses au compteur.  Lire la suite

5 ème épisode saison 2014 : cross national de l’Erdre (5,060 km)

Mano à mano victorieux face à Aurélien à la Chapelle sur Erdre

Contrairement aux années précédentes, avec Aurélien, nous avions décidé non pas de participer au cross Nantes Réalités de la Chantrerie mais de nous confronter sur le parcours du cross national de l’Erdre qui se court sur la commune de la Chapelle sur Erdre. Montant en puissance ces dernières semaines, j’avais pour ambition de remporter le duel face à Aurélien et de signer une performance si possible inférieure à 20′ sur ce circuit d’un peu plus de 5 000 mètres.

Lire la suite

4 ème épisode saison 2014 : les foulées du Tram (14,2 km)

Une honnête performance sur la 35 ème édition des foulées du Tram

Pour la quatrième fois, j’ai pris part à la course la plus célèbre de la région nantaise : les foulées du Tram (14,2 km). Gagnant en popularité d’année en année, 8 200 coureurs avaient pris date pour le 35 ème anniversaire de cette course gratuite et ouverte à tous. Pour cette édition spéciale le parcours avait intégralement été tracé dans le centre-ville de Nantes afin de favoriser l’engouement et l’ambiance autour de l’épreuve. Pour moi, c’était une première puisque lors de mes trois participations, le départ avait été donné d’une commune périphérique (Carquefou en 2008, Rezé en 2010 et Thouaré en 2011). Mes acolytes Aurélien et Tom ayant tenté de s’inscrire un peu trop tard, c’est en solitaire que j’ai participé à l’édition 2014. Etant encore en période de reprise, je n’affichais pas des objectifs très ambitieux pour ma 4 ème compétition de l’année : je souhaitais avant tout faire une bonne balade nantaise de 14,2 kilomètres. 

parcours fdt

Le parcours de cette édition était intégralement tracé dans le centre-ville de Nantes (photo http://www.lesfouleesnantaises.fr/) Lire la suite

3 ème épisode saison 2014 : le triathlon sprint de la fête du triathlon de Nantes (750 / 20 / 5)

Pas à la fête sur la distance sprint de la fête du traithlon

Dimanche 28/09, j’ai pris part en compagnie d’Aurélien à la 10 ème édition de la fête du triathlon de Nantes. C’était en quelque sorte un retour aux sources puisque nous y avions déjà participé ensemble en 2007, 2008 et 2009. Cinq ans plus tard, je revenais donc sur cette épreuve qui proposait pour la première fois une distance sprint (750 mètres de natation / 20 kilomètres de vélo / 5 kilomètres de course à pied) pour son 10 ème anniversaire. De fait, nous avons sauté sur l’occasion pour nous engager sur ce format de course. Dans la continuité des Sentiers de Goulaine (6 km), où j’avais pris la 5 ème place, j’ambitionnais de faire un bon résultat même si je craignais affreusement la partie natation ( aucun véritable entrainement depuis 4 ou 5 mois) et que j’avais quelques doutes sur ma forme cycliste. La bataille avec Aurélien s’annonçait âpre et difficile car contrairement à moi il jongle de manière plutôt habille entre les trois disciplines ces derniers temps.

IMGP6846

Aurélien et moi-même dans le parc à vélo quelques minutes avant le départ (photo Elisa) Lire la suite

2 ème épisode saison 2014 : les sentiers de Goulaine (6 km)

Top 5 sur le 6 kilomètres des Sentiers de Goulaine

Sentiers de Goulaine

Ma copine Elisa habitant à Basse Goulaine, j’avais repéré cette course se tenant sur sa commune. En ce dimanche 8 septembre, deux distances étaient proposées par les organisateurs: un petit parcours de 6 kilomètres et un tracé davantage exigeant de 15 kilomètres. En temps normal, j’aurais opté pour le 15 kilomètres mais ayant repris l’entrainement depuis seulement trois semaines; il était plus sage pour moi de m’élancer sur cette distance, d’autant plus que j’avais bon espoir d’y faire un bon classement puisque j’imaginais que le niveau serait beaucoup moins relevé que sur l’épreuve longue distance. J’étais relativement confiant sur ma forme tant mes entraînements précédents (une bonne partie effectués à jeun) avaient été satisfaisants.  Lire la suite

1 er épisode saison 2014 : le marathon de Paris (42,195 km)

Pari réussi pour mon second marathon

IMGP2162

Dossard en main au running expo samedi en fin d’après-midi (photo perso)

Lorsque je me suis inscrit pour le marathon de Paris au début du mois de novembre 2013, je nourrissais de grandes ambitions chronométriques puisque j’avais retrouvé une forme satisfaisante et j’avais cinq mois devant moi pour améliorer ma condition physique en vue de ce marathon. Malheureusement quelques jours plus tard, deux semaines avant le Menestrail de Moncontour (33 km, le 1 er décembre), j’ai contracté une tendinite qui a complètement sabordée ma préparation, entachée ma motivation et mis en péril mes objectifs initiaux. De fait, je n’ai pu reprendre l’entrainement que dans le courant du mois de février avec quelques footing de 30 et 45 minutes puis un peu plus longs au mois de mars. Voilà comment je me suis préparé pour ce marathon de Paris. Autrement dit dans ces conditions il n’était plus question de records mais juste de rallier l’arrivée si possible sous les 4h00. Et cela serait déjà presque un exploit ! Je m’étais inscrit à l’épreuve parisienne avec mon ami Tom, pour qui ce marathon était une grande première. Il s’était déjà essayé sur semi marathon à plusieurs reprises et souhaitait faire le grand saut pour lui avec pour objectif d’une part de finir l’épreuve parisienne et si possible autour des 4h00. Lire la suite