Bilan sportif saison 2015

IMGP7217

A Barcelone, j’ai signé mon nouveau record sur marathon à savoir 3h23’52 (photo perso)

Après deux saisons en demi-teinte marquées par des blessures, un entrainement irrégulier et une motivation aléatoire, j’ai retrouvé le plaisir de m’entraîner et une grande motivation en 2015. Si je n’ai pas beaucoup couru en compétition (seulement six courses au compteur), j’ai pu améliorer mes records sur semi-marathon et marathon. En mars, à l’occasion du marathon de Barcelone, j’ai terminé l’épreuve catalane en 3h23’52, battant mon ancien record de près de 20 minutes. Puis en fin de saison, suite à un été très studieux en termes de pratique sportive, j’ai couru le semi-marathon de la Virée des Puces en 1h21’57, améliorant ma marque de référence de 3’07. Flash back sur cette saison 2015 placée sous le signe du renouveau.  Lire la suite

6 ème épisode saison 2015 : semi marathon de la virée des Puces (21,1 km)

Nouveau record sur semi marathon : 1h21’57

semi Virée des Puces 2015

Ma tenue de course fétiche : le t-shirt du marathon d’Amsterdam 2012 (photo perso)

Souhaitant mettre à profit mes bons entraînements estivaux, je m’étais fixé, à mon retour des Açores, l’objectif d’améliorer mon record sur semi marathon d’ici la fin de l’année. Surfant sur une bonne dynamique sportive depuis le début de l’année, je pensais en effet être en mesure de battre ma marque de référence sur la distance établi en 2012 sur le semi marathon de la Brière (1h25’04). Pour ce faire, après un mois de septembre placé sous le signe des voyages, j’ai planifié et suivi à partir de début octobre une préparation de quatre semaines au rythme de 3 à 5 séances hebdomadaires. J’y ai allié séances de fractionnés et sorties longues en intégrant du travail de côtes, des escaliers tout en travaillant bien mon allure spécifique semi marathon autour de 15 km/h. Bien préparé et me sentant en forme, c’est en toute logique que je me suis rendu en Vendée dimanche 1 er novembre du côte de Saint Christophe du Ligneron avec l’ambition de descendre sous les 1h25′ sur le semi marathon de la virée des Puces.  Lire la suite

5 ème épisode saison 2015 : le trail du Sancy – Mont Dore (33 km)

Jolie performance sur les cimes du massif du Sancy

Après un été studieux en termes d’entrainement mais sans compétition, il était temps de ré-agrafer un dossard et de se fixer de nouveaux objectifs. Avec Aurélien, je me suis donc rendu du côté du Mont Dore en Auvergne afin de participer au trail du Sancy-Mont Dore (33 km ; et plus de 2000 mètres D+) qui au passage, était cette année le support des championnats de France de trail. Pour nous deux, c’était un come-back dans le Massif Central puisqu’en 2012, nous avions déjà participé à ce trail en nous alignant sur l’épreuve de 18 kilomètres. Avec trois années en plus, nous avions décidé de doubler la distance pour se mesurer à la difficulté d’un véritable trail en montagne. En bonne forme à la sortie de mon séjour sur l’archipel des Açores, j’aspirais à un bon classement général et à un chrono inférieur à 5h00 à l’instar de mon camarade. 

profil

Le profil de ce trail de 34 kilomètres (photo perso) Lire la suite

4 ème épisode saison 2015 : la course des coteaux du Gesvres (12,8 km)

Excellente forme et matinée plaisante sur la course des coteaux du Gesvres

Environ un mois après avoir couru le Tiken trail (13 km) en Bretagne, j’ai participé à une nouvelle manifestation sportive en ce jeudi 13 mai. Point commun avec les trois courses auxquelles j’ai pris part en 2015, je n’avais jamais couru la course des coteaux du Gesvres auparavant. Etant en bonne forme depuis le marathon de Barcelone, sans pour autant m’entrainer beaucoup, j’aspirais à un bon classement général et à un chrono inférieur à 55 minutes sur cette épreuve vallonné de 12,8 kilomètres. J’espérais également faire mieux que mes camarades Aurélien et Jean Charles présents sur cette course. 

A défaut d’avoir des photos de la course, voici une photo d’Aurélien et moi-même à Roque Gageac dans le Périgord Noir à l’occasion de notre petit périple sportif et gastronomique (photo perso) Lire la suite

3 ème épisode de la saison 2015 : le Tiken trail (13 km)

Une faute de parcours fatale dans les forêts morbihannaises 

Un peu plus d’un mois après le marathon de Barcelone, je reprenais la compétition en Bretagne, plus précisément dans le département du Morbihan du côté de la petite commune de Saint Vincent sur Oust. Ayant plutôt bien récupéré des efforts consentit pour venir à bout de la distance mythique en terre catalane, j’abordais cette course avec l’objectif de signer un bon classement et de remporter de nouveau la bataille face à mon camarade Aurélien.

DSC_6953

      Aurélien et moi-même quelques minutes avant le départ de l’épreuve (photo perso) Lire la suite

2 ème épisode saison 2015 : marathon de Barcelone (42,195 km)

3h23’52 : nouveau record sur le marathon de Barcelone 

IMGP7217

Heureux de ma performance sur la distance mythique en terre catalane (photo perso) 

Comme je l’avais annoncé en fin d’année 2014, le marathon de Barcelone était l’objectif principal de mon début de saison. Après avoir couru la distance mythique à Amsterdam en 2012 et à Paris l’an passé, il s’agissait de mon troisième marathon. Contrairement aux précédents, sur lesquels je n’avais pas d’objectifs chronométriques ambitieux, à Barcelone je souhaitais établir une véritable marque de référence sur la distance. J’abordais l’épreuve catalane dans une forme très satisfaisante comme l’avait illustré mes précédentes courses. Relativement confiant, j’espérais me situer sous les 3h30 et si possible me rapprocher des 3h20. Comme sur la classique Marseille-Cassis en 2011, Tom et Charly étaient également du voyage pour participer tous les deux à leur second marathon. Pas tellement entraînés, leur participation au marathon fût incertaine jusqu’au bout. Finalement après diverses retournements de situation, ils étaient bien au départ du 37 ème marathon de Barcelone avec comme unique objectif de terminer l’épreuve. 

Lire la suite

1 er épisode saison 2015 : le trail nocturne du vignoble nantais (22,4 km)

Excellente forme sur le trail nocturne du vignoble nantais : de très bon augure à deux semaines du marathon de Barcelone 

départ nocturneLe départ du trail nocturne (photo  http://www.trailduvignoblenantais.fr/)

Placé deux semaines avant le marathon de Barcelone, le trail nocturne du vignoble nantais faisait office de dernier test grandeur nature avant mon premier objectif de la saison.  D’ailleurs, beaucoup m’ont dit que cette épreuve était un peu trop rapprochée de ce dernier. Ils ont certainement raison. Cependant, après l’avoir manqué à plusieurs reprises ces dernières années, je souhaitais vraiment faire ce trail réputé dans la région et m’en servir comme ultime test avant Barcelone. Par ailleurs, ce trail annonçait mes retrouvailles sportives avec mon comparse Aurélien. Un nouveau duel qui sur le papier s’annonçait très indécis puisque après m’avoir sèchement battu en triple effort fin septembre, j’avais remis les pendules à l’heure au cross de la Chapelle sur Erdre, mi décembre. Il y avait donc de la revanche dans l’air et cette nouvelle manche de la bataille Breg/Chap promettait d’être serrée et âpre comme elle le fut notamment sur le dantesque Menestrail de Moncontour (33 km) il y a un peu plus d’un an.  

Lire la suite