Cinq jours de road trip au Danemark

PENTAX DIGITAL CAMERAC’est sous un soleil vif et étincelant que nous avons sillonné le Danemark durant cinq jours (photo perso)

Après avoir passé un magnifique weekend à København, nous sommes partis en road trip à la découverte du Danemark. Du lundi matin au vendredi midi, nous avons découvert un pays charmant au départ de sa capitale et en passant par les villes d’Odense, en s’échouant du côté de la pointe de Grenen, point septentrional du pays, ou encore en découvrant les somptueuses falaises de craie de l’île de Møn. Retour sur ce fabuleux voyage au Danemark. 

A notre réveil vers 8h00, nous avons le plaisir de voir briller l’étincelant soleil danois qui nous annonçait une excellente journée. Jusqu’à la fin de notre séjour au Danemark, celui-ci ne nous quitta plus pour notre plus grand bonheur. La température oscillait entre 19 et 23 degrés.

Vers 10h00, nous prenions possession de notre voiture de location, un excellent modèle de Hyundai. Après avoir quitté København par le nord, nous avons atteint la ville d’Helsingør en longeant ce que l’on appelle communément  » la Riviera danoise » avec ses longues plages, ses magnifiques demeures, ses typiques villages de pêcheurs ou encore ses verdoyantes forêts de hêtres. A Helsingør, paisible ville d’environ 60 000 habitants, nous avons été nous balader autour de l’immanquable château de Kronborg (Kronborg slot), célèbre pour être le théâtre de l’histoire de Hamlet, l’une des plus fameuses tragédies de Shakespeare. Puis, nous avons continué à longer la côte jusqu’à Gilleleje, pittoresque village de pêcheurs doté de charmantes maisons colorées et de petites demeures coiffées de toits en chaume. Par la suite nous avons repiqué en direction de Hillerød pour y découvrir son somptueux château : Frederiksborg slot. 

A chaque transition, nous pûmes traverser avec grand plaisir la belle campagne danoise avec ses collines ondulantes habillées de magnifiques et denses forêts de hêtres ou de conifères. De vastes exploitations agricoles et quelques groupements d’éoliennes font également partis du décor. Après un stop du côté du village viking de Frederikssund, localité située sur les bords du fjord de Roskilde, nous avons gagné l’ancienne capitale du Royaume du Danemark (du X ème eu XV ème siècle), Roskilde. Un peu déçu par la ville, nous ne nous y sommes pas éternisés. Puis pour passer sur l’île de Fyn, nous avons emprunté le pont du Storebælt qui enjambe le détroit du même nom sur un peu moins de 20 kilomètres. Le Storebælt sépare les deux plus grandes îles danoises, Sjaelland et Fyn. Il s’étend sur un axe Nord-Sud reliant le Kattegat à la mer Baltique.

PENTAX DIGITAL CAMERAJean-Luc, mon père, devant le château de Kronborg (photo perso)

DSCN6490Maisonnettes avec des toits en chaume dans le village de Gilleleje (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Le château de Frederiksborg (Frederiksborg Slot), surnommé le « Versailles danois ».
Celui-ci a été construit entre 1560 et 1630 du côté d’Hillerød. Il s’agit du plus grand palais de Scandinavie et le plus majestueux du Danemark selon moi (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERALa cathédrale de Roskilde, Roskilde Domkirke (photo perso)

Nous sommes arrivés vers 18h00 à Odense, troisième ville danoise en termes de population avec environ 170 000 habitants. Une fois nos affaires posées, nous avons été flâner dans les rues d’Odense et notamment dans le quartier Andersen, lieux dédiés au célèbre romancier, conteur et poète natif de la ville : Hans Christian Andersen. Enfin nous avons également pu vadrouiller dans les agréables rues commerçantes de la ville sous un soleil brillant de mille feux en cette fin de journée avant de retourner à l’hôtel Ansgar et y passer une calme soirée.

PENTAX DIGITAL CAMERA

C’est moi dans le Vieux Odense devant la maison du célèbre romancier Hans Christian Andersen (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Papa, aux côtés du célèbre romancier et conteur natif d’Odense (photo perso)

Le lendemain, le menu était également assez copieux puisque nous avions pour ambition de rallier Skagen, localité échouée sur la pointe septentrionale de la péninsule du Jylland. Un parcours de près de 400 kilomètres depuis Odense. Après une matinée plutôt calme à sa balader dans Odense, nous reprîmes la route vers 13h00. Une fois sur la péninsule du Jylland, nous gravîmes le point culminant naturel du pays, le Ejer Bavnehøj (171 mètres), situé dans la partie centre-est du Jylland non loin de la ville de Skanderborg. Même si son sommet peut paraître ridicule nous avons dû emprunté des petits chemins de « montagnes » pour le rallier. Nous avons profité du sympathique panorama pour déjeuner vers 14h00 sur les hauteurs du Jylland. Un lieu assez atypique pour déjeuner.

Ensuite, via l’autoroute A45, nous été nous balader sur le site du cimetière viking de Lindholm Høje, près d’Aalborg : un lieu chargé d’histoire !  Admirablement situé sur une colline boisée, le site offre un beau panorama sur Ålborg, quatrième agglomération danoise en termes de population avec 130 000 habitants et sur le Limfjorden. Ce dernier est un long bras de mer qui s’étend du canal de Thyborøn sur la mer du Nord (côte ouest du Jylland) à Hals sur le Kattegat (côte orientale du Jylland).

PENTAX DIGITAL CAMERA

Sur les hauteurs du Ejer Bavnehøj, point culminant naturel du Danemark avec ses 171 mètres d’altitude (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Cimetière viking à Lindholm Høje, quelques kilomètres au nord d’Aalborg (photo perso)

Pour conclure la journée, nous avons atteint l’extrémité nord du Jylland et le port de pêche de Skagen. Arrivés à destination vers 18h00 nous avons rapidement déposé nos affaires dans notre pied-à-terre du jour. Puis nous avons été découvrir Grenen, le point septentrional du pays. Nous avons vu un magnifique site naturel avec ses dunes de sables, ses herbes folles et jaunâtres, le combat des deux courants rivaux, le Skagerrak et le Kattegat. Heureux, je découvrais avec mon père, un lieu qui m’avais beaucoup fait rêver. Après s’être dégourdie les jambes du côté de la pointe sableuse de Grenen nous avons été festoyer dans un restaurant de Skagen afin d’y déguster une bonne pizza accompagnée d’une délicieuse Carlsberg. Puis, nous avons été flâner dans les rues de Skagen ainsi que sur son port qui est d’ailleurs l’un des plus importants port de pêche danois.

DSCN6535

La pointe sableuse de Grenen est le point le plus septentrional du pays (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

La pointe de Grenen est le point de rencontre du Kattegat, prolongement de la mer Baltique et du Skagerrak qui prolonge la mer du Nord (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Le centre-ville de Skagen est très coloré et également extrêmement animé notamment durant la période estivale (photo perso)

Notre nuit à Skagen fut agréable bien qu’un peu trop lumineuse. En effet Skagen est situé à une latitude élevée et à cette période de l’année le soleil ne se couche pas très longtemps. Au programme de ce mercredi 16 Juin, la plus longue étape de notre périple reliant Skagen à Fåborg, charmante station balnéaire localisée dans la partie méridionale de l’île de Fyn, sur une distance d’environ 450 kilomètres.

En début de journée, nous avons arpenté les paysages dunaires et sableux autour de Skagen, Gammel Skagen et même escaladé la plus vaste dune mobile d’Europe du Nord : Råbjerg Mile. Nous quittâmes Skagen vers 9h30 en direction de Gammel Skagen autrement dit le vieux Skagen situé quelques kilomètres à l’ouest de l’actuel port de pêche de Skagen. En fait, la ville de Skagen s’est exporté de l’ouest vers l’est à cause de l’envahissement par les dunes du « vieux Skagen » située sur la côte de la mer du Nord. Nous avons découvert un village endormi et ensablé dans des dunes d’herbes folles
On a beaucoup apprécié ces paysages de dunes enchanteresses habillées de landes buissonnantes, d’herbes jaunâtres virevoltantes, ainsi que ces maisons colorées éparpillées dans ces dunes arbustives en mouvement. Avec ses deux kilomètres de long, 800 mètres de large et ses 41 mètres d’altitude, la dune de Råbjerg Mile nous a également surpris même si elle est moins impressionnante que notre dune du Pyla.

DSCN6550

Paysages autour de Skagen : des chaumières ensevelis dans les dunes (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

La dune de Råbjerg Mile est la plus vaste étendue sableuse mobile d’Europe du Nord (photo perso)

Par la suite, nous avons été nous balader dans le parc national des collines de Mols (Mols Bjerge) non loin de la baie d’Aarhus. Un cadre un peu escarpé avec des collines ondulantes et verdoyantes donnant de beaux panoramas sur le littoral. Nous avons profité du cadre pour déjeuner au sommet de la colline d’Agri Bavnehøj qui culmine à 137 mètres d’altitude. Dans le courant de l’après-midi, nous nous sommes rendus dans la seconde ville du pays Aarhus, pour y visiter l’intéressant musée en plein air Den Gamle By retraçant l’histoire des villes au Danemark.

 Après ce break urbain, nous avons rallié notre point de chute du soir : « le Saint Tropez danois » : Faaborg ! Pour cela, nous avons continué notre descente du Jylland via l’autoroute en longeant les villes de Skanderborg, de Horsens ou encore Vejle connu pour son charmant fjord avant de bifurquer vers l’île de Fyn, l’île danoise la plus verte, en enjambant de nouveau le petit Belt (Lillebælt). Ensuite nous avons découvert les paysages rustiques du sud de l’île de Fyn en passant par ce que l’on appelle parfois les Alpes fioniennes (Fynsker Alpen). Notre soirée à Faaborg fut calme et nous prîmes plaisir à nous balader dans son typique centre-ville et à flâner sur les bords de la mer Baltique. 

DSCN6562

Depuis les collines de Mols, beau panorama sur le littoral de la côte orientale de la péninsule du Jylland (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Voyage dans le temps du côté de Den Gammel By à Aarhus. Ce musée en plein air propose un intéressant topo sur l’histoire des villes danoises (photo perso)

DSCN6581

Rues pavées et demeures pittoresques dans le centre de Faaborg (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Le littoral de la mer Baltique à Faaborg (photo perso)

Jeudi 17 juin, nous avons parcouru le Sud du pays entre Faaborg et la ville de Køge. Ce matin, le départ fut un peu plus matinal que d’habitude et c’est vers 11h00 que nous atteignîmes la tant attendue île de Møn, réputée comme étant la plus charmante et préservée des îles du Danemark méridional. En effet, malgré ses atouts Møn a réussi à garder son caractère naturel. Si la partie ouest de l’île est très plate avec des lagunes habillée de roseaux, la partie orientale de l’île est nettement plus impressionnante ornée des majestueuses falaises de craies, Møns Klint, culminant à 128 mètres au dessus du niveau de la mer. 

Vers 14h30 nous avons repris la route en direction de l’île de Sjælland. Après un rapide passage à Præsto nous avons emprunté une multitude de petites routes de campagne ce qui nous a permis de découvrir des paysages particulièrement bucoliques avant de rallier les falaises de Stevns (Stevns klint).  Les falaises de Stevns nous ont également offert de beaux paysages même si elles étaient  moins impressionnantes que celles de Møn car trois fois moins hautes. Vers 18h00 nous atteignîmes Køge, tranquille ville de province d’environ 35 000 habitants. Le CentralHotellet de Køge fut notre dernier pied-à-terre danois pour ce voyage. Bien qu’assez vétuste, celui-ci était admirablement bien placé, faisant face à la grande place centrale de la ville. En ce début de soirée, nous prîmes le temps de nous balader dans les rues commerçantes de Køge avant de festoyer sur la terrasse d’un restaurant de la place.

PENTAX DIGITAL CAMERA

Chapelle typique sur l’île de Møn (photo perso)

DSCN6608

Les somptueuses et blanches falaises de craies de l’île de Møn, Møns Klint (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Ces falaises surplombent la mer de 128 mètres au maximum (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Une dernière photo de ces impressionnantes et belles falaises (photo perso)

DSCN6612

Les falaises de Stevns sur l’île du Sjælland (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

L’animée et vivante place centrale de Køge, ville située à une trentaine de kilomètres au sud de København (photo perso)

Vendredi 18 juin, nous atteignîmes København de bonne heure dans le but de profiter de la capitale danoise avant de prendre notre avion en direction de Paris. Puis il fut temps de dire au revoir au Danemark que j’ai pris plaisir à découvrir en compagnie de mon père.

Durant ce séjour, l’on a beaucoup aimé København, la joyeuse capitale danoise et participer au semi marathon du pont de l’Øresund entre le Danemark et la Suède fut une superbe expérience. Pour le reste, l’on a été conquis par Skagen et la pointe sauvage de Grenen, les paysages de la belle et bucolique campagne danoise et bien sur les somptueuses falaises de Møn. Plus largement on a vraiment apprécié la douceur de vivre et la tranquillité qui se dégagent des habitants et des paysages.

Une chose est sûre : je reviendrai au pays des viking car j’ai notamment le projet de parcourir le Danemark à vélo dans les prochaines années afin de coupler ma passion du vélo à celle que j’éprouve pour cette terre viking. Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.