Bilan sportif saison 2012

dkr teamL’équipe du Danmark Rundt à Viborg (photo Ali Shahrokhtash)

Contrairement à sa devancière qui avait été marquée par une longue tendinite, la saison 2012 s’est admirablement bien déroulée du Noz Trail du Glazig au marathon d’Amsterdam. Dans mon jeune et modeste parcours de coureur à pied, je pense même qu’il s’agit de ma saison la plus aboutie avec de bons chronomètres sur 10 kilomètres et semi-marathon, la participation à de beaux trails, mon “dépucelage” sur marathon à Amsterdam sans oublier le réalisation du Danmark Rundt durant le mois de juillet. Retour sur cette riche année sportive durant laquelle j’ai, comme de coutume, tenté d’allier performance, plaisir et découverte. 

Début de saison sous le signe des records 

chap dur BrièreMe voici (dossard 908) lors du semi-marathon de la Brière. Auteur d’une pointilleuse gestion de course, j’y ai pulvérisé mon précédent record sur la distance de 5’44  (photo www.esco44.net)

A l’exception d’une escapade costarmoricaine pour participer au Noz Trail, le début d’année fut destiné à la préparation de deux objectifs principaux : le 10 kilomètres du challenge Audubon à Couëron et surtout le semi-marathon de la Brière. A l’issue d’une solide préparation effectuée en grande partie avec Tom, je suis parvenu à remplir mes objectifs chronométriques en réalisant tout d’abord 38’12 sur le 10 kilomètres de Couëron battant ainsi mon précédent record de 26 secondes. Deux semaines plus tard, surfant sur une excellente dynamique, j’ai explosé ma marque de référence sur semi-marathon en signant un probant 1h25’04. Par ailleurs quelques semaines avant ces deux objectifs majeurs, j’avais pris part pour la seconde fois aux foulées d’Orvault Praudière (10 km) pour me tester. Sur un parcours technique, j’avais réalisé une performance encourageante (39’17) prouvant ma bonne forme du moment. Le bilan des courses sur route est donc amplement satisfaisant pour cette saison. Cependant, en 2013, j’aspirerai encore à améliorer ces temps de référence.

  • le 19/02/2012: les foulées d’Orvault Praudière (10 km) 39’17, 20 ème / 289 (1 er espoir) podium espoir
  • le 04/03/2012: le challenge Audubon (10 km) 38’12, 37 ème / 205 (4 ème espoir)
  • le 18/03/2012: semi-marathon de la Brière (21,1 km) 1h25’04, 103 ème / 1371 (4 ème espoir)

Le Danmark Rundt 2012 : parcourir le Danemark à vélo, un rêve devenu réalité 

article viborg

Article paru dans la presse danoise traitant de notre périple en terre viking (photo perso)

Parcourir le Danemark, pays par lequel je suis passionné, en vélo était un rêve et un défi que j’avais en tête depuis 2008. Si celui-ci a longtemps semblé utopique aux yeux de bon nombre de personnes, ce périple a pris son envol durant l’été 2011 grâce à la collaboration et l’implication de Charles-Henry et de Dimitri. S’en est suivi de longs mois de préparation (élaboration du parcours, logistique, création d’une page facebook puis d’un blog, fondation d’une association, esquisses de budget, recherche de partenaires, communication dans les médias et bien sur entrainement cycliste). Comme convenu, nous avons concrétisé ce projet du 4 au 29 juillet passant ainsi du rêve à la réalité.

Ce périple restera comme une formidable expérience sportive jalonnée de belles rencontres (Brice Bedos, Joachim Parbo, Jesper Overgaard notamment), de bons moments partagés et de découvertes comme København, la fiévreuse capitale danoise, Skagen et sa sauvage pointe de Grenen ou encore Møn et ses abruptes falaises de craies. Voilà pourquoi, à coup sûr, ce Danmark Rundt 2012 restera gravé dans notre mémoire collective.

Le Danmark Rundt en chiffre :

  • 26 jours
  • 17 étapes
  • 1900 kilomètres à vélo
  • 5800 kilomètres en voiture
  • 1 330 euros de dépensés
  • 30 litres de Carslberg et de Tuborg, les deux célèbres bières danoises
  • 16 nuits en camping sauvage dans des endroits tous plus insolites que les autres
  • 7 DKK =  environ 1 euro
  • 5 baignades
  • 3 grosses soirées
  • 2 matchs de football à København puis Aalborg
  • 1 sublime lever de soleil sur la pointe de Grenen
  • 0 casse mécanique

Une saison de trail très honorable 

départ glazig super

Le départ du Noz trail, l’une des épreuves du Trail Glazig (photo Tom)

Au total, j’ai pris part à 8 trails ou courses nature durant cette saison. Affectionnant ce type d’épreuve avec de forts dénivelés, j’ai mis à profit mes qualités d’endurance et de grimpeur pour y réaliser des performances dans l’ensemble très honorables. Début février, à l’occasion d’une escapade costarmoricaine avec Tom, j’ai pris part à ma première épreuve de l’année: le Noz Trail (18 km), un trail nocturne qui s’est couru dans des conditions délicates (froid, pluie) et sur lequel j’avais montré de bonnes ressources dans le final terminant en 1h38’55 à la 67 ème place à plus de 20 minutes du vainqueur Erik Clavery, champion du monde de trail en 2011. Ce samedi fut notamment marqué par notre retour épique sous la neige.

Après ma bonne saison de route, j’ai repris début avril par un week-end trail dans le Morbihan en compagnie de Marion. Nous avions pris part à deux épreuves, le Noz Trail de la vallée du Scorff (9,3 km) le samedi soir et le trail diurne de la vallée du Scorff (12 km) le dimanche matin. Sur ces deux courses, j’ai signé des performances honorables me classant 13 ème sur le nocturne et 10 ème sur le diurne en dépit de la fatigue de la veille. Par ailleurs, Marion y avait réalisé d’excellentes performances.

En juin et en août, j’ai couru trois épreuves comptant pour le Challenge Nature Loire Atlantique (CNLA) à savoir Ancenis entre Loire et côteaux (21 km), la course nature de Corcoué sur Logne (21 km), et les foulées du Sillon de Bretagne (18,9 km). Mon objectif était d’obtenir la première place du classement espoir et ainsi succéder à Charles-Henry au palmarès. Sur ces trois courses, j’ai assuré le strict minimum notamment sur celle de Corcoué sur Logne qui se tenait juste avant le Danmark Rundt. Cela fut suffisant pour glaner la première place en espoir, la concurrence étant très faible. 

photo arrivée bière

Aurélien et moi-même trinquant à l’arrivée du trail du Sancy (photo perso)

Début septembre, avec Aurélien, j’ai passé une semaine en Auvergne pour profiter des paysages volcaniques du Massif Central. Ce fut un somptueux séjour rythmé par des randonnées au long cours, un bivouac en altitude mais aussi la redécouverte de la gastronomie locale. Et, nous avons également participé au trail du Sancy qui se tenait entre la localités du Mont Dore et le Puy de Sancy, le plus haut sommet auvergnat. Malgré la fatigue engendrée par de longues randonnées, nous y avons réalisé des performances honnêtes, Aurélien se classant 94 ème en 2h18’03 et moi terminant 56 ème dans un chrono de 2h09’33. Nous fûmes véritablement conquis par cette épreuve dont les paysages étaient à couper le souffle. Pour un premier trail en montagne, nous étions bien tombés. Une semaine plus tard, je pris part au trail des 3 Provinces organisé à Clisson avec Marion et Aurélien. Sur un parcours nettement moins savoureux que celui du Sancy, j’avais livré une course en deux temps terminant tout de même à une encourageante 22 ème place.

  • le 04/02/2012: Trail Glazig (Noz Trail 18 km) 1h38’55 , 67 ème / 545
  • le 07/04/2012: Noz Trail de la vallée du Scorff (9,3 km) 46’29, 13 ème / 211 (1 er espoir) podium espoir
  •  le 08/04/2012: trail diurne de la vallée du Scorff (12 km) 57’46, 10 ème / 182 (1 er espoir) podium espoir
  • le 03/06/2012: Ancenis entre Loire et coteaux (21 km) 1h29’06, 48 ème / 531 (1 er espoir) podium espoir
  • le 24/06/2012: course nature de Corcoué sur Logne (21 km) 1h38’36, 64 ème / 395 (1 er espoir) podium espoir
  • le 26/08/2012: foulées du Sillon de Bretagne (18,9 km) 1h22’52, 45 ème / 560 ( 3 ème espoir)
  • le 09/09/2012: trail du Sancy (18 km ; 1090 m D+) 2h09’33, 56 ème / 537 (3 ème espoir)
  • le 15/09/2012: trail des 3 Provinces (21 km) 1h38″16 , 22 ème / 374 classés (1 er espoir) podium espoir

Amsterdam : des débuts réussis sur marathon 

chap stade médailleL’un des moments marquant de la saison : à Amsterdam je suis devenu marathonien (photo Arnaud)

 En début d’année, avec Tom et Arnaud, nous avions décidé de courir le marathon d’Amsterdam (le semi-marathon pour Arnaud) pour conclure la saison 2012 par un grand événement et ainsi découvrir cette distance si mythique. Malheureusement Tom, victime d’une longue blessure et Arnaud, blessé quelques jours avant le rendez-vous amstellodamois. Finalement, c’est avec Arnaud et Gaétan que je me suis rendu à Amsterdam, la magnifique capitale hollandaise notamment connue pour ses cyclistes, ses canaux, et sa vie nocturne. Nous y avons passé cinq jours somptueux.

Malgré une préparation non optimale depuis la mi-août, je n’ai jamais douté de mes capacités. Je sentais que j’avais vraiment franchi un cap en termes d’endurance notamment grâce à la pratique du trail. Le grand jour venu, j’étais très concentré et motivé pour accomplir ma mission à savoir terminer mon premier marathon si possible dans un chrono autour des 3h45. Au terme d’une course solide et bien maîtrisée, j’ai conclu ce marathon d’Amsterdam en 3h41’51, clôturant de la meilleure des manières cette riche saison sportive.

finish fouA quelques hectomètres de la ligne d’arrivée, la joie et l’excitation de terminer ce marathon se lisait aisément sur mon visage (photo marathon-photos.com)

Naturellement, je ne compte pas m’arrêter là et de fait courir de nouveaux marathons à travers la France ou l’Europe avant de s’exporter à l’international. Stockholm, Copenhague, Prague, Barcelone ou Munich font partis d’une liste de marathon me tentant tout particulièrement.

  • le 21/10/12: marathon d’Amsterdam 3h41’51 (temps réel), 3h53’18 (temps officiel), 4240 ème / 10 145 (classement général tenant compte du temps officiel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *