Présentation tour d’Irlande à vélo

Direction l’Irlande pour faire le tour de l’île à vélo en 23 jours

irlande bicyle tour 2014Le tracé de mon Ireland bicycle tour (réalisation google maps)

D’ici quelques jours, je me rendrai pour la première fois de mon existence en Irlande pour un road-trip à vélo du 9 mai au 1 er juin. Un périple en solitaire d’une vingtaine de jours qui s’annonce grandissant et qui présente plusieurs facettes et intérêts. 

L’aspect sportif 

Au total, je vais parcourir un peu plus de 1000 km si je respecte le programme établi il y a de ça quelques semaines. Ayant plutôt bien récupéré du marathon de Paris, l’aspect sportif ne devrait à priori pas me poser trop de difficulté d’autant plus que j’ai volontairement prévu des étapes plutôt courtes (peu d’étapes supérieures à 100 kilomètres) et quelques jours de récupération. Je table sur une allure de croisière assez modeste de l’ordre de 10 à 15 km/h car contrairement au Danmark Rundt 2012 il faut prendre en compte le fait que j’aurai mes affaires sur le vélo. De plus en Irlande, en plus du vent qui peut souffler très fort, la topographie des lieux est très accidentée. A coup sur, il s’agira d’un beau challenge sportif !

La facette touristique et paysagère 

Beaucoup de personnes m’ont décrit l’Irlande comme un très beau pays avec des paysages à couper le souffle par endroit. De fait, la dimension “touristique et paysagère” aura toute sa place dans ce périple. Au menu, dès mon arrivée, je découvrirai la ville de Cork dans le sud du pays. Ensuite je partirai à l’assaut du célèbre et très escarpé Ring of Kerry avant de remonter jusqu’à Tralee. Puis, je ne manquerai pas de contempler les somptueuses et célèbres falaises de Moher avant de m’enfoncer dans les paysages quelque peu insolites du Burren. Après un petit break dans la festive ville de Galway , j’irai découvrir les rocailleuses et mystiques Iles Aran avant de passer quelques jours dans le verdoyant et sauvage Connemara. Enfin après avoir visité et festoyé en compagnie de Charly dans la capitale Dublin, je terminerai mon road-trip en longeant le littoral oriental et méridional de l’Irlande.

connemaraLes sauvages et austères paysages du Connemara que j’aurai l’occasion de découvrir (photo http://www.connemara.net/welcome-to-connemara/)

Une aventure humaine 

A chaque périple son lot de rencontres. Cette aventure en Irlande ne devrait pas y échapper d’autant plus que je voyagerai en solitaire. Or comme un grand nombre de personnes me l’ont dit : qui dit voyage en solo dit davantage de rencontres. De plus les irlandais sont réputés comme étant particulièrement accueillants et chaleureux donc il y a de fortes chances pour que je fasse la connaissance de personnes sympathiques. Puis d’un point de vue plus personnel, cette escapade à l’étranger en solitaire sera forcément grandissante. Elle me permettra de réfléchir sur pas mal de choses, de me débrouiller vraiment tout seul dans un environnement que je ne connais pas.Bref, une expérience forcément enrichissante humainement parlant.

Un voyage linguistique 

Même si je ne resterai que trois semaines sur le sol irlandais, j’appréhende ce périple comme l’occasion de développer ma pratique de l’anglais qui est pour le moment un peu limitée. Bien que j’ai progressé grâce à mes dernières escapades (Danmark Rundt, Amsterdam, Iles Féroé et Islande ou encore Pologne), mon niveau reste modeste. En Irlande, qui plus est en solitaire, je serai obligé de m’exprimer pour me faire comprendre et rencontrer des individus. Un test linguistique intéressant qui j’espère me fera passer un petit cap dans la pratique de l’anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *