Copenhague : mes 10 coups de cœur

IMG_0137

Le canal de Nyhavn est un lieu emblématique de København (photo perso)

Forte d’une agglomération de près de 1,5 millions d’habitants, København (en français Copenhague) est la capitale du Danemark et la seconde plus grande métropole de Scandinavie juste derrière Stockholm. Nordique de par son histoire et sa culture, København qui signifie port des commerçants en danois est cependant la plus latine des capitales scandinaves. Avec sa jumelle suédoise Malmö, nichée de l’autre côté du détroit de l’Øresund, elle forme l’un des plus importants pôle économique d’Europe du Nord et occupe une position stratégique à l’entrée de la mer Baltique. Verte, jeune et dynamique, Copenhague tient sa renommée grâce à ses engagements en matière de développement durable illustrés par exemple par son riche réseau de pistes cyclables. Capitale à taille humaine, Copenhague est une ville plaisante à visiter et propose un  large panel d’activités, de lieux et de sites à découvrir. 

Voici mes 10 coups de cœur qui j’espère vous donneront envie de découvrir par vous même la pétillante capitale danoise. 

1) Sillonner København à vélo

Quoi de mieux que de découvrir Copenhague, capitale mondiale du vélo, à bicyclette ? Avec une part modale supérieure à 50% pour les trajets domicile-travail/école, le vélo fait véritablement partie de la culture danoise. Quelque soit la météo, les Copenhaguois se déplacent à bicyclette pour faire leurs courses alimentaires, du shopping ou encore sortir en boite de nuit. De fait, de mon point de vue, parcourir Copenhague à vélo et se frotter aux pelotons de cyclistes danois est la meilleure façon de s’imprégner de la culture danoise et de s’immiscer parmi la population locale.

IMG_9791Quel régal de se déplacer à vélo à Copenhague ! La ville est vraiment très bien adaptée pour les cyclistes avec des pistes cyclables larges et nombreuses (photo perso)

2) Flâner dans Strøget, longue avenue piétonne de près d’1,5 kilomètres et se perdre dans les ruelles colorées du quartier latin

Strøget et le quartier latin, c’est le cœur historique de Copenhague. Strøget, longue artère piétonnière s’étend sur près d’1,5 kilomètres de la place de l’hôtel de ville (Rådhuspladsen) à la nouvelle place royale (Kongens Nytorv). Magasins de souvenirs, restaurants en tout genre, tavernes, commerces ambulants et boutiques de mode jalonnent cette charmante rue piétonne où il fait bon se balader et flâner à toute heure de la journée. Autour de Strøget, un dédale de petites ruelles et de d’agréables placettes forme le quartier latin de Copenhague. Demeures colorées, boutiques de créateurs et brasseries à l’accent latino décorent ce joli labyrinthe urbain.

IMG_9984Le quartier latin de Copenhague propose un joli dédale de ruelles et de placettes dans lequel il est agréable de vagabonder (photo perso)

3) Prendre un verre à Nyhavn

Ah Nyhavn et son beau canal encadré de demeures colorées au style bien scandinave. Lors de mon premier séjour à Copenhague en 2010, c’était le lieu que je souhaitais le plus découvrir. Après cinq voyages dans la capitale danoise, j’apprécie toujours autant flâner sur ces quais animés où cohabitent en toute quiétude Copenhaguois et touristes. Un lieu très agréable pour prendre un verre ou goûter à un smørrebrød en terrasse même si les prix pratiqués sont assez élevés.

IMG_9775Nyhavn qui signifie “nouveau port” en danois est certainement le quartier le plus touristique de Copenhague. Le long des quais, une multitude de bars et de restaurants invitent à la détente (photo perso)

4) Découvrir l’île de Christianshavn avec ses canaux et le quartier hippie de Christiania 

Très bel endroit de Copenhague qu’est l’île de Christianshavn ornée d’une multitude de canaux qui font bien sur penser à Venise, Bruges ou encore Amsterdam. Quel plaisir de se balader le long de ces canaux que l’on peut également découvrir en bateau promenade ou en kayak par exemple. Christianshavn est également connue pour son quartier alternatif : Christiania. Fondée au cours des années 1970 sur le site d’une ancienne caserne militaire, la commune libre de Christiania regroupe environ 1000 habitants. Anarchiste et altermondialiste, elle se proclame hors de l’Union Européenne. Par ailleurs, elle possède sa propre monnaie ou encore sa radio libre tandis que la culture du cannabis y est parfaitement autorisée. Un lieu atypique à découvrir !

WP_20160520_071

A l’entrée du quartier alternatif de Christiania (photo perso)

5) Passer une soirée dans l’enchanteur parc de Tivoli

La féerie des jardins de Tivoli (Tivoli Gardens). Incontournable passage lors de votre séjour à Copenhague, le parc de Tivoli est un lieu festif et enchanteur où il fait bon passer une belle et longue soirée d’été. Balade dans les jardins fleuris, vertigineuses attractions, riche programmation de concerts, grande diversité de restaurants et une atmosphère joviale. Voilà pourquoi le parc de Tivoli est de mon point de vue une étape obligatoire lors d’une escapade dans la capitale danoise.

IMG_9896

Le festif parc de Tivoli (photo perso)

6) Se ressourcer dans les nombreux parcs et jardins de la capitale danoise

København, c’est aussi une grande diversité de parcs et d’écrins de verdure parsemés au quatre coins de la ville. Ørstedsparken, Botanisk Have, Fælledparken, Assistens Kirkegård, Amagerfælled, Valbyparken, Frederiksberg Have, Kastellet. Voilà une large sélection de parcs et de jardins de Copenhague. Je ne les connais pas tous mais à titre personnel, j’aime beaucoup le jardin botanique, le grand parc de Frederiksberg et le parc du Kastellet. Quel bonheur de savourer un pique-nique ou une bonne bière danoise entre amis dans un cadre verdoyant et apaisant. Quiétude et détente assurée.

IMG_9677

Moment de détente dans le jardin botanique de Copenhague (photo perso)

7) Saluer la Petite Sirène sur les quais de Langelinie 

Attraction la plus célèbre de Copenhague, la petite sirène (Den lille havfrue) est échouée depuis 1913 sur les quais de Langelinie. Véritable icône touristique de Copenhague, celle-ci ne mérite pas, de mon point de vue, autant d’intérêt qu’on lui en accorde. En revanche, la balade pour l’atteindre; en front de mer depuis Nyhavn via le palais royal d’Amalienborg et le jardin du Kastellet, est un véritable délice.

IMG_0153

8) Faire un tour au marché couvert de Torvehallerne

Belle découverte de ma dernière excursion à Copenhague : le marché couvert de Torvehallerne. Localisé près de la station de métro Nørreport, les halles de Torvehallerne sont ouvertes tous les jours et proposent une grande diversité de produits alimentaires. Fruits, légumes, poissons, fromages ou encore smoothie et smørrebrød. Lors de votre séjour à Copenhague, ne manquez pas ce chouette marché couvert.

WP_20160523_019

Les halles du marché couvert de Torvehallerne (photo perso)

9) Arpenter le quartier de Nørrebro

Situé dans le nord de Copenhague, le quartier branché de Nørrebro regorge coins sympathiques. Tout d’abord, il y a le cimetière paysager Assistens Kirkegaard pour une balade romantique ou une sieste parmi les lilas. Ensuite, dans Nørrebro, quartier cosmopolite de Copenhague, vous trouverez moult petits restaurants orientaux, des cafés pour déguster une bière en terrasse et des petites ruelles animées et colorées comme Blågårdsgade ou Jægersborggade. N’hésitez pas non plus à vous aventurer hors des sentiers battus pour découvrir les quartiers de Vesterbro et d’Østerbro.

IMG_0019

Le cimetière Assistens Kirkegård dans le quartier de Nørrebro (photo perso)

10) Se détendre sur le front de mer à Amager strandpark

Au Sud de Copenhague, le quartier d’Amager a longtemps été délaissé par les Copenhaguois. Or, depuis quelques années, Amager connait un regain d’attraction notamment autour d’Amager strandpark, site réaménagé en 2005. Sauvage, j’ai beaucoup apprécié ce site en bord de mer qui est idéal pour se détendre et passer une soirée au calme en tête à tête avec la mer Baltique, à deux pas du centre-ville de Copenhague.

IMG_9807

Moment de détente à Amager strandpark (photo perso)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *