Voyage en Thaïlande : le Nord du pays – temples bouddhistes de Chiang Mai et Nature autour de Pai


Temple bouddhiste Chiang Mai Thailande
Intérieur d’un temple bouddhiste à Chiang Mai (@courir-lemonde)

Second pays de notre périple en Asie du Sud-Est, la Thaïlande nous a offert un visage plus serein et moderne que l’Indonésie.
Nous avons découvert la Thaïlande en deux temps. Tout d’abord, nous avons passé une douzaine de jours dans l’extrême Nord du pays autour de Chiang Mai et de Chiang Rai. Puis, après notre mois au Laos, nous avons découvert la partie orientale du pays avant d’atteindre Bangkok, sa gigantesque capitale. Incontestablement, la Thaïlande est le pays le plus riche et occidentalisé que nous avons visité durant ce périple. Le plus touristique aussi, hormis l’Est du pays délaissé par les voyageurs.
De la Thaïlande, nous retenons une atmosphère nettement plus zen qu’en Indonésie, une très forte pratique du Bouddhisme, des temples somptueux, la modernité de Bangkok, les très animés marchés de nuit, les toniques massages thaï et aussi les sauvages montagnes du Nord du pays, notamment dans la région de Doi Mae Salong, près de la frontière avec le Myanmar. En revanche, c’est dans l’Est du pays, peu touristique, que nous avons fait nos plus belles rencontres en Thaïlande.
Dans cet article, retour sur nos premiers pas en Thaïlande, dans le Nord du pays entre Chiang Mai et Pai. 

Nos coups de cœur entre Chiang Mai et Pai 🙂 

  • les beaux temples bouddhistes de Chiang Mai 
  • l’ambiance animée et détendue de Chiang Mai qui contrastait avec l’atmosphère assez chaotique de l’Indonésie
  • les paysages et la nature autour de Pai (canyon, montagnes)

Chiang Mai, ville aux nombreux temples bouddhistes

Après deux mois contrastés en Indonésie, nous avions hâte de nous envoler vers une nouvelle contrée : la Thaïlande en l’occurrence ! C’est le lundi 15 janvier que nous quittâmes définitivement l’Indonésie, avec la compagnie Air Asia. Depuis Makassar, la capitale de l’île de Sulawesi, nous prîmes la direction du gigantesque aéroport de Kuala Lumpur, l’un des plus grands hubs d’Asie du Sud-Est. Le prix du billet Makassar – Kuala Lumpur ? 50 euros par personne. Nous avions réservé ce billet deux mois à l’avance car pour obtenir le visa indonésien il nous fallait une preuve de sortie du territoire.
Nous passâmes la nuit dans l’enceinte de l’aéroport comme beaucoup d’autres voyageurs qui attendaient leur vol. Une transition longue, peu reposante mais plutôt sécure.
Fatigués par cette nuit éveillée, nous atterrîmes sur le tarmac de l’aéroport de Chiang Mai vers 8h30 du matin après un trajet sans encombre avec Air Asia.
Le prix du billet Kuala Lumpur – Chiang Mai ? 100 euros par personne.
Notez que nous avons pris le billet seulement quatre jours avant le départ.

A notre arrivée, nous fûmes rapidement dépaysés. L’absence de concert de klaxon nous marqua, tout comme l’omniprésence du divin Bouddha. Nouvelle monnaie aussi : le Baht (1 euro = environ 39 THB en janvier 2018) avait remplacé la Rupiah. Après un premier retrait de 8000 THB (auquel il faut systématiquement ajouter 220 THB de frais bancaires), nous prîmes la direction de l’auberge de jeunesse que nous avions réservée préalablement : le CM City hostel. En quête de repos, bien mérité !

Au CM City Hostel, nous fûmes bien accueilli par une sympathique Thaïlandaise à la voix très douce. Après notre premier repas thaï (du riz avec des légumes pour Elisa et un pad thaï pour Valentin), une reconstituante sieste fut nécessaire pour recharger les batteries. En fin de journée, nous allâmes au marché de nuit de Chiang Mai. Un lieu animé et vivant que nous avons apprécié durant notre séjour ici puisque nous y sommes allés presque tous les soirs. Vous y trouverez toute sorte de gadgets et d’ustensiles, de vêtements et aussi de la nourriture bon marché. Le marché de nuit : un lieu très agréable pour animer vos soirées à Chiang Mai 🙂

Night market Chiang Mai

Nous avons apprécié l’ambiance du marché de nuit de Chiang Mai (@courir-lemonde)

La journée du lendemain fut agréable. De bon matin, mais déjà sous un soleil de plomb, nous prîmes les vélos disponibles gratuitement dans notre auberge de jeunesse pour arpenter Chiang Mai à bicyclette.
Nous découvrîmes plusieurs lieux emblématiques de Chiang Mai comme le marché aux fleurs et le fameux temple Wat Chedi Luang situé en plein cœur de la vieille ville. Le prix d’entrée pour le Wat Chedi Luang : 40 THB soit 1 euro par personne.
Un tonique massage thaï et une orgie gustative à l’Opera French bakery s’imposèrent également. L’Opera French bakery : une adresse que nous recommandons pour les Français en manque de délicieux fromages et de gourmandises. Comme nous 🙂

Chiang Mai temple Nous avons découvert Chiang Mai à vélo. L’auberge de jeunesse CM City hostel met gratuitement des vélos à disposition pour découvrir la ville (@courir-lemonde)

Marché fleur Chiang MaiPetit crochet par le marché aux fleurs de Chiang Mai (@courir-lemonde)

Temple Chiang Mai

L’intérieur du Wat Chedi Luang, un temple magnifique (@courir-lemonde)


Wat Chedi Luang
Le Wat Chedi Luang, un incontournable à Chiang Mai (@courir-lemonde)

Le jeudi 18 janvier, toujours à vélo et toujours sous la cagnard thaïlandais, nous poursuivîmes notre découverte de Chiang Mai. En début de journée, nous visitâmes de nouveaux temples comme le Wat Chiang Man, le plus ancien de la ville. Par ailleurs, Elisa prit des renseignements en vue d’une potentielle formation de massage. Notez que de nombreux salons de massage proposent ce type de prestation.

Avant le coucher du soleil, nous enfourchâmes les vélos pour parcourir le Sud de la ville, nettement moins touristique que le centre. En chemin, nous découvrîmes le Wat Sri Suphan, plus connu sous le nom de silver temple, autrement dit le temple d’argent. A la tombée de la nuit, nous assistâmes à une cérémonie bouddhiste dans l’enceinte de ce très beau temple argenté. Une donation de 50 THB soit environ 1,3 euros par personne fut demandée. 

Comme convenu, nous retrouvâmes Lucille sur les coups de 20h. Originaire de la région nantaise, Lucille a fréquenté le même collège que moi il y a une petite quinzaine d’année. Peu avant notre départ, elle m’avait contacté car elle aussi avait un projet de voyage en Asie du Sud-Est. Nous nous sommes donc retrouvés en Thaïlande et nous avons passé quelques jours ensemble entre Chiang Mai et Pai puis au Laos, dans la région de Luang Prabang et de Nong Khiaw. 

Le Wat Chiang Man, situé dans l’enceinte de la vieille ville de Chiang Mai, a été construit au XIII ème siècle (@courir-lemonde)

Wat Sri suphan chiang MaiL’intérieur du Wat Sri Suphan (@courir-lemonde)

Cérémonie bouddhiste dans l’enceinte du Wat Sri Suphan plus connu sous le nom de silver temple traduit en français par temple d’argent (@courir-lemonde)

Le lendemain, la journée fut divisée en deux temps principaux.
Tout d’abord, la calme matinée passée à l’auberge de jeunesse nous permit d’organiser les jours à venir du côté de Pai puis de Chiang Rai. Ensuite, à midi, nous goutâmes à la street food dans un petit marché situé à deux pas de notre pied-à-terre. De la nourriture très bon marché et plutôt savoureuse !

Puis, en début d’après-midi, nous entreprîmes de visiter le Wat Phrathat Doi Suthep, un temple bouddhiste localisé à une dizaine de kilomètres du centre de Chiang Mai et qui offre un joli panorama sur la ville.
Pour atteindre le Wat Phrathat Doi Suthep depuis Chiang Mai, nous avions procédé en deux temps. Le trajet aller-retour nous coûta 140 THB soit 3,5 euros par personne. Petit conseil, négocier fermement les prix ! 

  • du CM City hostel – à l’arrêt zoo/université avec un premier taxi/bus rouge
  • de l’arrêt zoo/université – au Wat Phrathat Doi Suthep avec un second taxi/bus rouge

Le temple bouddhiste de Wat Phrathat Doi Suthep est très beau et orné de magnifiques statues de Bouddha et de superbes chedis. Cependant, il est extrêmement touristique. Il faut aimer la foule pour savourer pleinement ce lieu chargé d’histoire. Notez que l’entrée coûte 30 THB soit moins de 1 euro. 

Temple de Doi Suthep Chiang Mai Le Wat Phrathat Doi Suthep, construit sur une montagne, surplombe Chiang Mai
(@courir-lemonde)

Doi Suthep temple Chiang Mai
Le bouddhisme est très fortement ancré dans la culture thaïlandaise (@courir-lemonde)

Mango sticky rice Thailande marché de nuit

Dégustation de mango sticky rice pour l’anniversaire de Lucille (@courir-lemonde)

Pad thai Thailande Chiang MaiLe pad thai, l’une des grandes spécialités culinaires du pays (@courir-lemonde)

Montagnes et Nature dans la région de Pai

Samedi 20 janvier, de bonne heure, direction la gare routière de Chiang Mai afin de rallier la ville de Pai. De nombreux bus desservent cette localité située à 150 kilomètres de Chiang Mai.
D’une durée d’environ trois heures, le trajet Chiang Mai – Pai, dans un minibus d’environ douze personnes, nous coûta 150 THB soit près de 4 euros par personne.

Nous atteignîmes Pai en milieu de journée. La veille, nous avions réservé deux nuits dans l’auberge de jeunesse Tribal Pai Backpacker. Faute de place suffisante, Lucille avait réservé au Purple Monkey. De fait, à pied, nous prîmes la direction du premier logement. Dès notre arrivée, nous commençâmes à déchanter ! Au Tribal Pai Backpacker, nous fûmes accueilli par un jeune Suédois, certes très sympathique mais qui avait, certainement, un peu trop forcé sur l’herbe. A notre question “Où pouvons nous louer des scooters à Pai ?”, sa réponse “Maybe in town” reste gravée dans nos mémoires.
Et que dire des dortoirs ? Celui qui nous avait été attribué était très sombre, limite insalubre et assez mal fréquenté. Nous y laissâmes nos affaires mais nous pensions déjà à quitter les lieux. Toujours à pied, en compagnie d’une Française rencontrée au Tribal Pai Backpacker, nous prîmes la direction de l’auberge de jeunesse de Lucille : le Purple Monkey. Celle-ci était déjà un peu plus agréable. Bien joué Lucille !
Au Purple Monkey, nous louâmes des scooters pour la fin de journée et le lendemain afin de sillonner librement la région.

Dans le courant de l’après-midi, nous allâmes au canyon de Pai, situé à une petite dizaine de kilomètres du centre de Pai. Le baptême de scooter de Lucille se passa très bien. Nous découvrîmes un très joli canyon constitué de roches oscillant entre le ocre et le rouge. Au crépuscule, vers 18h, ce beau décor naturel fut magnifié par la lumière flamboyante du coucher du soleil. Un peu touristique, c’est un lieu qui vaut, malgré tout, le détour.
De retour à Pai, nous dinâmes d’un succulent repas au 
Charly and Lek, health restaurant. Bon marché et excellent ! De quoi se donner de courage pour affronter la nuit au Tribal Pai Backpacker.

Canyon de Pai en thailandePanorama depuis le canyon de Pai (@courir-lemonde) 

Canyon de Pai Thailande Coucher de soleil sur le canyon de Pai (@courir-lemonde) 

Comme nous le craignions, la nuit fut délicate dans l’insalubre dortoir du Tribal Pai Backpacker. Très certainement colonisé par des puces de lits ! Nous quittâmes les lieux dès 7h30 du matin.

De bonne heure, nous retrouvâmes Lucille devant son auberge de jeunesse. De suite, nous réservâmes pour la nuit suivante. Heureusement il restait quelques places en dortoir !
Malgré la fatigue, ce fut une belle journée à scooter dans les montagnes entre Pai et Mae Hong Son, non loin du Myanmar. Sur le chemin du retour, nous fîmes un crochet par le point de vue de Yun Lai pour admirer les belles couleurs du soir et la ville de Pai située en contrebas. Comme la veille, nous dinâmes, de bon cœur, au Charly and Lek, health restaurant. 

Virée à scooter montagnes autour de Pai Virée à scooter non loin de la frontière avec le Myanmar (@courir-lemonde)

Montagnes autour de Pai Joli point de vue sur les montagnes, tout près de Pai (@courir-lemonde)

Montagnes autour de Pai

Montagnes parées de couleurs flamboyantes près de Pai (@courir-lemonde) 

Le lendemain, nous prîmes le bus en direction de Chiang Mai. Néanmoins, nous avons été contraint de rester à Pai jusqu’à 13h car les bus du matin étaient complets. Pensez à réserver si jamais vous avez un impératif !
Pour moi, ce trajet en bus entre Pai et Chiang Mai fut synonyme de galère. Ayant le mal des transports, principalement en montagne, je ne pus résister à la conduite bien trop sportive de notre pilote thaïlandais.

A Chiang Mai, nous passâmes une reposante nuit au CM City hostel avant de prendre la direction de Chiang Rai et de l’extrême Nord de la Thaïlande. La suite de nos aventures dans le Nord de la Thaïlande seront à découvrir au prochain épisode.

Quelques adresses à Chiang Mai et à Pai 

Où manger à Chiang Mai et Pai :

A Chiang Mai : 

  • la street food du Night Market de Chiang Mai : au sein du marché de nuit, vous trouverez de nombreux stands de street food proposant une grande variété de plats : pad thai, falafel, mango sticky rice … Plutôt bon marché et atmosphère détendue. Beaucoup de touristes ! 
  • l’Opera French bakery : boulangerie tenue par un Français. Un incontournable pour les voyageurs en manque de fromages et de gastronomie française. Délicieux sandwichs, savoureuses omelettes, pâtes au fromage, succulentes pâtisseries. Que des bonnes choses. Tarifs assez élevés mais que ça fait du bien de manger du bon fromage 🙂 
  • Heaven Vegan : restaurant situé dans le cœur touristique de la ville. Plats végétariens. Plutôt correct mais très fréquenté !

N’hésitez pas à tester la street food à Chiang Mai. Nous avons eu quelques bonnes surprises 😉

A Pai : 

  • Charly and Lek, health restaurant : notre unique coup de cœur gustatif à Pai. Une excellente adresse pour bien manger à prix tout doux. Vous mangerez facilement pour moins de 120 THB par personne soit 3 euros.

Où dormir à Chiang Mai et Pai :

A Chiang Mai : 

  • CM City hostel : Nous y avons passé cinq nuits au total. Une auberge de jeunesse bien tenue, située dans le Sud de la ville un peu à l’écart des zones très touristiques. Quartier agréable. Lits en dortoir ou en chambre individuelle. Propre, soigné et spacieux ! Accueil très sympathique. Petit-déjeuner compris dans le prix. Vélos disponibles gratuitement.
    Pour une chambre individuelle, nous payions 600 THB par nuit soit environ 15 euros. 

A Pai : 

  • Purple Monkey Backpackers : Seulement une nuitée dans cette auberge de jeunesse très animée. Ambiance fêtarde. A deux pas du centre-ville de Pai. Petit-déjeuner de mauvaise qualité. Pour une nuit en dortoir, nous avons payé 200 THB par nuit et par personne soit environ 5 euros. 

Pour retrouver nos autres carnets de voyage en Thaïlande :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *