Voyage à vélo sur la Vélodyssée de Pornic aux Sables d’Olonne

Voyage sur la Vélodyssée Avec Elisa, nous avons parcouru la Vélodyssée entre Pornic et Les Sables d’Olonne
le temps d’un week-end (courir-lemonde)

Cet été, avec Elisa nous avons parcouru un tronçon de l’itinéraire de la Vélodyssée sur un week-end. Au départ de Pornic, nous avons rallié la station balnéaire des Sables d’Olonne au terme d’un parcours d’environ 120 kilomètres. Malgré la météo mitigée pour un mois de juillet, nous avons apprécié cette balade à vélo le long de l’océan Atlantique sur les pistes de la Vélodyssée. Retour en texte et en images sur notre week-end à vélo.

Nos coups de cœur sur la Vélodyssée entre Pornic et Les Sables d’Olonne 🙂

  • la littoral découpé de la côte de Jade
  • les ports ostréicoles du marais breton
  • la forêt de pins entre Fromentine et Saint-Jean de Monts
  • la Corniche vendéenne entre Saint-Hilaire de Riez et Saint-Gilles Croix de Vie
  • le tronçon entre Saint-Gilles Croix de Vie et Les Sables d’Olonne
  • les pistes en site propre de la Vélodyssée 

Début de voyage entre Pornic et Les Moutiers en Retz (20 kilomètres)

18h15. Accompagnés de nos vélos, nous montons dans un train TER en direction de Pornic. Comme dans la plupart des TER, le transport des vélos est gratuit et facilité par des emplacements dédiés. Une petite heure plus tard, sur nos vélos, nous pédalons sur les quais du port de Pornic.
Nous connaissons bien Pornic. Située à moins de 50 kilomètres de Nantes, c’est l’une des stations balnéaires favorites des Nantais. Nous ne nous attardons pas à Pornic et prenons la direction du sud en suivant le balisage de la Vélodyssée.

Le temps est radieux. Un peu frais pour la saison mais nous nous délectons de nos premiers coups de pédale dans la douce atmosphère du soir. J’adore pédaler à cette heure de la journée quand tout est plus calme. J’apprécie déjà cette coupure professionnelle alors que la saison touristique bat son plein chez Abicyclette Voyages. Ce week-end de déconnexion avec Elisa va faire du bien.
Le parcours est agréable. Parfois en bord de mer. Parfois plus en retrait de la côte, sur de petites routes entre les grappes de résidences secondaires. Et en dépit de quelques raidillons, nous atteignons, sans trop forcer, la Bernerie en Retz puis les Moutiers en Retz où nous dînons sur la plage face au soleil couchant.
Repus, nous pédalons quelques kilomètres dans la pénombre avant de trouver le lieu de notre bivouac entre dunes et pinèdes.

voyage-velo-velodyssee-atlantiquePiste sableuse face à l’océan (courir-lemonde)

pêcheries sur les plages de l'océan AtlantiqueCoucher de soleil sur l’océan Atlantique (courir-lemonde)

Des Moutiers en Retz à Saint-Hilaire de Riez (60 kilomètres)

Il a bien plu durant la nuit. Lorsque nous nous extirpons de la tente, tout est trempé. Pieds nus, je me délecte du contact de mes doigts de pieds sur le soleil frais et humide.
Au bout de quelques kilomètres, nous franchissons la frontière vendéenne. Nous voici donc en Vendée. Ça sera le cas jusqu’à la fin de notre week-end à vélo sur la Vélodyssée.
Nous sillonnons les étendues sauvages du marais breton. Le vent souffle fort sur cette plaine très rase où les abris sont rares. Nous apprécions la traversée des petits ports ostréicoles du marais breton. Champs de tournesols et d’éoliennes complètent le tableau.

Petit port de peche sur la Vélodyssée en VendéePorts ostréicoles dans le marais breton (courir-lemonde)

velodyssee-voyage-vendee

Champs de tournesol et éoliennesChamps de tournesols et d’éoliennes (courir-lemonde)

Vendée tourbières et chevauxPaysage typique du marais breton (courir-lemonde)

A partir de Fromentine, le décor change radicalement. Place à la forêt de pins du pays de Monts. Nous nous régalons des pistes en site propre et du labyrinthe de trouées forestières qui cheminent à travers les bois. Pour le repas du midi, nous obliquons vers la gauche en vue de gagner une plage et d’y déjeuner. Ici les plages sont immenses et déroulent leur ruban de sable sur des kilomètres et de kilomètres. 
Après une sieste sur la plage, nous poursuivons notre échappée entre les pins. Le parcours n’est pas monotone pour autant. Montées et descentes animent notre itinéraire jusqu’à Notre Dame de Monts. Nous apprécions cette station balnéaire à taille humaine où nous dégustons chacun une délicieuse gaufre au caramel au beurre salé.

En revanche, 10 kilomètres au sud, Saint-Jean de Monts ne nous fait pas le même effet. Station balnéaire bétonnée et sans charme, elle accueille pourtant chaque année des milliers de touristes venus profiter de la mer. Quelques courses alimentaires en vue du dîner puis nous fuyons cet empire grisâtre. Pour ce soir, nous hésitons vraiment entre bivouac sauvage et camping tant la densité de touristes et le nombre de camping est astronomique. Sur la route entre Saint-Jean de Monts et Saint-Hilaire de Riez, il y en a partout. Ce sont les Champs Élysées des campeurs. A l’opposé de l’ambiance bivouac sauvage. Nous ne trouvons pas de place idéale alors nous nous rabattons sur un des nombreux campings du coin. Soirée tranquille au coin de la tente bercée par la sono qui fait danser le camping avec des sons des années 80.

De Saint-Hilaire de Riez aux Sables d’Olonne (45 kilomètres)

La nuit a été reposante et sereine. Nous réenfourchons nos vélos en milieu de matinée. Objectif les Sables d’Olonne à environ 45 kilomètres.
Nous sortons enfin de cet interminable corridor de camping. La localité de Saint-Hilaire de Riez nous surprend avec sa jolie côte dentelée et rocheuse surnommée la corniche vendéenne. Puis, sous un ciel menaçant, nous passons l’animation du port de Saint-Gilles Croix de Vie avant de poursuivre vers le sud où nous retrouvons avec joie une côte plus sauvage.

2 personnes voyagent sur la VélodysséeTous les deux près de Saint-Gilles Croix de Vie (courir-lemonde)

Saint-Gilles Croix de Vie en vendéeVue sur le port de Saint-Gilles Croix de Vie (courir-lemonde)

Dans l’ensemble, toute la portion entre Saint-Gilles Croix de Vie et les Sables d’Olonne est plaisante. En tout cas, nous avons aimé la diversité des paysages traversés sur ces 38 kilomètres. Espaces dunaires à la sortie de Saint-Gilles Croix de Vie, côte rocheuse et découpée à Brétignolles sur mer, zone humide à Brem sur mer, pinède odorante près des Sables d’Olonne. En plus, c’est sur ce tronçon que le soleil s’est enfin décidé à perdurer dans le ciel vendéen.
Avant d’arriver aux Sables d’Olonne, une jolie piste cyclable côtière nous gratifie d’un dernier beau tête-à-tête avec l’océan Atlantique.

Voyage à vélo en Vendée sur la VélodysséeLa Vélodyssée à Brétignolles sur mer (courir-lemonde)

la corniche vendéenne sur la VélodysséeLa côte sauvage à Brétignolles sur mer (courir-lemonde)

maraicage sur la VélodysséeZone humide au sud de la petite ville de Brem sur mer (courir-lemonde)

Forêt de pin sur la VélodysséePassage dans la forêt d’Olonne sur mer à l’approche des Sables d’Olonne
(courir-lemonde)

La Vélodyssée aux Sables d'OlonnePiste cyclable côtière toute proche des Sables d’Olonne (courir-lemonde)

En milieu d’après-midi, nous sommes avalés par la station balnéaire la plus fréquentée de Vendée : Les Sables d’Olonne. L’affluence est importante sur la plage comme sur la longue promenade qui ceinture le littoral.
Aux Sables d’Olonne, nous apprécions particulièrement le quartier de l’île Penotte où des fresques constituées de coquillages et de faïences habillent les ruelles. Nous nous y promenons avant de rejoindre la gare SNCF des Sables d’Olonne, d’où un train TER nous rapatrie à Nantes en 1h20.

Plage et remblais aux Sables d'Olonne Bain de foule sur le remblai et la plage des Sables d’Olonne (courir-lemonde)

Le quartier de l'île Penotte aux Sables d'OlonneBalade dans le pittoresque quartier de l’île Penotte aux Sables d’Olonne avant de prendre le train pour Nantes (courir-lemonde)

Ce week-end vélo sur la Vélodyssée entre Pornic et Les Sables d’Olonne nous a bien plu. Ce type d’échappée permet de déconnecter sans partir loin de chez soi. Sur des week-ends, nous avons bien l’intention de poursuivre progressivement notre descente de la Vélodyssée en direction du Pays Basque. Prochaine étape Les Sables d’Olonne – La Rochelle ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *