Voyage à Amsterdam : la découverte de la “Venise du Nord”

PENTAX DIGITAL CAMERA

Un canal, des vélos et de belles demeures mitoyennes: un joli condensé d’Amsterdam (photo perso)

Du 19 au 23 octobre 2012, je me suis rendu à Amsterdam avec Arnaud et Gaétan pour prendre part à mon premier marathon. Ces cinq jours aux Pays Bas étaient donc l’occasion d’allier le défi sportif, à savoir boucler pour la première fois la distance mythique des 42,195 kilomètre, à la découverte d’Amsterdam, une chouette ville à visiter. Sport, festivités et sérénité furent les maîtres mots de ce city-trip dans la “Venise du Nord”. 

Arrivés le vendredi 19 octobre via le Thalys, notre séjour à Amsterdam commença sur les chapeaux de roues avec une inoubliable tournée des bars et clubs de la ville couronnée de péripéties et ponctuée par un épique retour en taxi-bike. Nous étions logés sur une péniche (Amiticia) à quelques encablures du centre-ville pour à peine 20 euros la nuit par personne. Peu cher pour Amsterdam. Un peu exiguë, les dortoirs de notre pied-à-terre ne manquaient en revanche pas de charme.

PENTAX DIGITAL CAMERAAmsterdam n’est pas la capitale du vélo (avec Copenhague) pour rien.
Des aménagements cyclables bien espacés de la chaussée routière 
qui permettent de se déplacer à vélo avec sérénité (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Ce n’est pas un mythe : les locaux utilisent massivement le vélo pour se déplacer dans Amsterdam (photo perso)

La journée du samedi fut divisée en deux temps. En début de journée, nous allâmes du côté du stade Olympique d’Amsterdam pour que je puisse retirer mon dossard pour le marathon du lendemain. Puis, par la suite, nous nous sommes baladés dans Amsterdam, serpentant entre ses canaux et zigzaguant entre les cyclistes. En dépit d’un ciel très grisâtre, ce fut une agréable journée à Amsterdam. La soirée fut bien plus calme que la veille et après un restaurant italien et une halte dans un bar du centre-ville, nous prîmes la direction de notre péniche.

PENTAX DIGITAL CAMERAGaétan devant la brasserie Heineken. Heineken étant la bière hollandaise par excellence (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Au bord des canaux dans le centre-ville d’Amsterdam (photo Arnaud)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Dam square, la principale place d’Amsterdam (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Mes deux camarades à Amsterdam (photo perso)

Le dimanche c’était le grand jour du marathon. Pour ma grande première, je parcourus les 42,195 kilomètres du marathon en 3h41’52 sous une fine pluie. Naturellement, l’après-midi fut placé sous le signe de la récupération.
Vous pouvez retrouver le compte rendu complet de ma course en cliquant sur le lien. Ayant plutôt bien digéré la course, la soirée avec mes comparses fut festive et se termina dans un des clubs de la ville donnant sur la Rembrandtplein.

PENTAX DIGITAL CAMERA

Jeu de mots “I Amsterdam” près du stade Olympique (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

La vue depuis notre pied-à-terre à Amsterdam : la péniche Amiticia, un plan logement original en plus d’être bon marché (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Arnaud et Gaétan à l’occasion d’une grosse soirée amstellodamoise (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Une virée dans le Red Light District, le fameux quartier rouge d’Amsterdam était incontournable (photo perso)

Le lundi 22 octobre, profitant d’une météo clémente, nous avons, de nouveau pu sillonner Amsterdam depuis Dam Square, l’une des principales places de la ville en passant notamment par le quartier de Jordaan et le toujours très animé Red Light District. Pour ma part, les jambes étaient terriblement lourdes en ce lendemain de marathon mais cela ne m’empêcha pas de vagabonder entre les ruelles et canaux de la ville. La soirée du lundi fut nettement plus calme que la veille et l’on savoura tranquillement ces quatre belles journées passées à Amsterdam autour d’une fraîche pinte de Heineken.

Le lendemain, de nouveau via le Thalys, c’était le retour en France après ce chouette séjour hollandais. Durant celui-ci l’on a beaucoup apprécié la sérénité qui se dégage d’Amsterdam. Une tranquillité notamment incarnée par le nombre important de vélos et celui plutôt faible de voitures ainsi que l’omniprésence de l’eau grâce aux multiples canaux qui zèbrent celle qui mérite amplement sur surnom de “Venise du Nord”. 

PENTAX DIGITAL CAMERA

Non loin du quartier rouge, paysage urbain de canaux et de belles habitations mitoyennes (photo perso)

PENTAX DIGITAL CAMERA

Devant un canal dans le centre-ville d’Amsterdam (photo perso)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *