Périple en trafic à travers l’Europe : Berlin, une capitale pleine de contraste

Guten Tag Berlin 

IMGP3151

Le quatuor devant la Porte de Brandenbourg (photo perso)

En ce samedi 19 juillet, une journée marathon nous attendait. Pour rallier Berlin, nous avons du nous résoudre à repasser par le Danemark avant de prendre un ferry entre Rødbyhavn (Danemark) et Puttgarden (Allemagne) pour ensuite effectuer les 400 kilomètres séparant cette localité de Berlin. Tant bien que mal, profitant notamment des vitesses illimitées sur les autoroutes allemandes, nous atteignîmes Berlin sur les coups de 21h00. Notre auberge trouvée sans trop de difficulté, nous pûmes profiter de notre soirée. Une soirée particulièrement festive en deux temps. Tout d’abord dans notre dortoir puis en boite de nuit à partir de 3h30.  

Le lendemain la journée fut assez tranquille jusqu’à 17h00 pour ma part. J’avais préféré rester tranquille à l’auberge à regarder le Tour de France plutôt que de vagabonder dans les rues de Berlin par une chaleur étouffante car comme ces derniers jours, il faisait particulièrement beau et chaud en Europe du Nord.

En fin d’après-midi, après avoir retrouvé Elisa, nous nous sommes posés dans un parc très agréables situé non loin de l’auberge. nous y avons discuté tout en jouant aux cartes. Puis dans le courant de la soirée, nous avons été nous balader dans le centre de Berlin avant de manger en amoureux dans un bon restaurant sur la Hackescher Markt. Enfin nous nous sommes baladés en bord de rivière au rythme de la musique des nombreux bars en plein air jouxtant le cours d’eau, avant de rentrer à l’auberge où nous avons pu retrouver Marion et Jonathan revenus depuis déjà quelques heures de leur expédition berlinoise.

IMGP3081Au restaurant avec mon amoureuse, dégustant une excellente salade rafraîchissante après une journée très chaude (photo perso)

La journée du lendemain fut davantage consacrée à la visite du Berlin historique. La chaleur vraiment étouffante rendit notre promenade dans le temps un peu assommante. De plus après les visites d’Amsterdam, d’Hambourg et de Copenhague, l’on commençait à saturer un peu des capitales et des grandes agglomérations.

IMGP3094

Le Checkpoint Charlie était l’un des postes frontières qui, lors de la Guerre Froide permettait de franchi le mur qui divisait Berlin entre le secteur Ouest et le secteur Est (photo perso)

IMGP3114

Le mur de Berlin qui coupait la capitale allemande en deux entre 1961 et 1989 (photo perso)

IMGP3140

En arrière plan, on aperçoit deux hauts lieux de la ville : la Porte de Brandenbourg ainsi que le Bundestag (photo perso)

IMGP3147

Elisa sur la Pariser Platz. L’on distingue également la tour Alex (de l’Alexanderplatz) (photo perso)

IMGP3160Le palais du Reichstag qui abrite le Bundestag, c’est-à-dire l’assemblée parlementaire allemande (photo perso)

En début de soirée, nous avons changé d’auberge de jeunesse, l’occasion de découvrir un autre coin de Berlin, en l’occurrence un quartier qui appartenait à Berlin-Est durant la Guerre Froide. Une fois installé, nous avons mangé à l’auberge, rencontrant au passage bon nombre de français. Puis sur les coups de 23h30, nous nous sommes fait une session footing nocturne avec Elisa, parcourant notamment la très longue avenue Karl Marx. Cela nous permis d’achever de manière originale notre séjour à Berlin (bien trop court pour visiter l’ensemble de la ville). Après cette session nocturne, il fut grand temps d’aller se coucher car le programme du lendemain était costaud avec la conquête d’un nouveau pays : la République Tchèque. A découvrir dans le prochain article.

IMGP3166

Le mur de Berlin : un lieu d’expression artistique (photo perso)

IMGP3171

Footing nocturne en plein cœur de l’ex Berlin-Est (photo perso)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *