Voyage dans les Pays Baltes : road trip en Lituanie et en Lettonie

IMGP4849

Arnaud et moi-même en mode “dur” à la frontière lettone en référence à la présence de Lettons robustes, magouilleurs et buveurs de vodka dans le film un Indien dans la ville (photo perso)

Après avoir visité Vilnius, et avant de découvrir Riga, nous avons sillonné la Lituanie et la Lettonie durant 5 jours au moyen d’un véhicule de location. Retour en textes et en images sur notre belle échappée bucolique de plus de 900 kilomètres à travers ces deux contrées baltes. 

Une fois notre voiture de location récupérée, nous prîmes le chemin de la petite ville de Trakai, ancienne capitale de Lituanie et célèbre pour son magnifique château. Malheureusement la météo n’étant pas de la partie, la découverte du château et de ses jolis environs boisés et lacustres fut un peu gâchée. Après un autre stop sur le site préhistorique de Kernévé, nous arrivâmes dans la soirée à Kaunas , la seconde ville du pays afin d’y passer la nuit.

IMGP4598

Me voici devant le somptueux château de Trakai. Celle localité est l’ancienne capitale de la Lituanie (photo perso)

IMGP4606

Les conditions météorologiques étaient déplorables en cette journée. Malgré tout, l’on gardait le sourire et notre bonne humeur (photo perso)

IMGP4640

Paysage de lacs et de forêts entre Vilnius et Kaunas (photo perso)

Notre soirée à Kaunas fut plutôt sympathique. Ce soir là, notre auberge de jeunesse était colonisé notamment par d’étranges buveurs Lituaniens, un religieux Marocain et un Japonais quelque peu influençable qui passa une partie de la nuit à regretter ses excès de vodka. Avec Arnaud, nous avons préféré jouer la sécurité et ne pas tomber dans le jeu de ces vieillards à la redoutable descente et rompus à la vodka.

Le lendemain matin, nous nous baladâmes dans Kaunas que nous avons trouvé un peu triste et grise.

IMGP4675

Artère piétonnière dans le centre-ville de Kaunas (photo perso) 

IMGP4687

Ruelle pavée à Kaunas (photo perso)

Après quelques péripéties nous prîmes la direction de Klaipeda, 3 ème ville de Lituanie dans le but de rallier l‘isthme de Courlande, mince cordon dunaire situé à l’extrémité Sud-Ouest du pays. Nous avons découvert un écrin de nature préservé constitué de longues plages bordant la mer Baltique, de petits villages de pêcheurs comme Nida donnant sur la lagune et d’imposants massifs dunaires plus ou moins vêtus de conifères et d’herbes folles.

IMGP4734

Me voici, sur une plage de l’isthme de Courlande (extrémité Ouest de la Lituanie), situé entre Klaipeda (Lituanie) et Kaliningrad (Russie) donnant sur la mer Baltique (photo perso)

IMGP4741

Paysage de plage et de dunes à quelques hectomètres de la frontière avec l’enclave russe de Kaliningrad (photo perso)

Après une première nuit passée dans la voiture du côté de Nida, nous souhaitions gravir la dune de Parnidis et atteindre la frontière russe (l’enclave de Kaliningrad) à pied en randonnant sur cette vaste étendue sableuse. Les conditions météorologiques étaient une nouvelle fois déplorables (froid, tempête) en cette journée et l’on craignait qu’il en soit de même pour la suite de notre séjour balte.

Galvanisé par la proximité de la frontière, nous pûmes mettre un pied en Russie, celle-ci n’étant marquée que par un simple grillage au dessous duquel il était aisé de passer le corps.

Après cet épisode comique, nous reprîmes notre chemin en direction du Nord et de la Lettonie. Nous fîmes un break dans la station balnéaire de Palanga, festive en été mais excessivement calme à cette période de l’année. Hormis quelques marcheurs et deux jeunes amoureux, nous ne vîmes pas grand monde à Palanga.

IMGP4765

La dune de Parnidis (photo perso)

IMGP4794

Après avoir affronté le froid, le vent et le sable de la dune de Parnidis, près de Nida, me voici le corps en Lituanie et les deux pieds en Russie (photo perso)

IMGP4809

La mystérieuse ville de Kaliningrad dans l’enclave russe qui porte son nom n’était pas bien loin (photo perso)

IMGP4829

Paisible cours d’eau dans la station balnéaire de Palanga. Très calme hors saison, c’est en revanche l’une des plus fréquentées du pays en période estivale (photo perso)

En milieu d’après-midi, nous atteignîmes la frontière entre la Lituanie et la Lettonie alors que nous roulions à travers la campagne en direction de Kuldiga.

A Kuldiga, c’est grâce à l’aide d’un incroyable policier que nous trouvâmes notre logement. Je m’explique. Alors que j’avais oublié de remettre mes feux de croisement après avoir demandé notre chemin à une station service, un policier nous arrête. C’était plutôt mal embarqué. Mais, une fois que ce dernier m’ait avertit, je tentai de lui demander de l’aide pour trouver notre pied-à-terre du soir. Il m’expliqua brièvement le chemin à parcourir pour l’atteindre. Nous tentâmes donc de suivre l’itinéraire qu’il m’avait indiqué. Et c’est là que l’improbable se passa une dizaine de minutes plus tard. Alors que nous étions en train de faire demi-tour, ce même policier réapparut et nous indiqua de la suivre d’un sauveur “follow me”. Après ça le tour était joué, il n’y avait plus qu’à la suivre consciencieusement pour atteindre notre chalet “Amatnieki” et passer une réchauffante soirée auprès du feu.

IMGP4844

La frontière lettone (photo perso)

IMGP4860

Notre pied-à-terre du soir : un magnifique chalet situé près de Kuldiga (photo perso)

Le lendemain matin, nous avons visité le médiéval bourg de Kuldiga par -3°C. Frigorifié, nous avons vadrouillé dans les rues pittoresques de la ville et profité de la Poste locale pour envoyer des nouvelles à nos proches.

Par la suite, après un saut à Ventpils, l’une des principales agglomérations de Lettonie, nous sommes allés conquérir le cap Kolka tout au Nord du pays, bravant le froid polaire intensifié par le vent. Nous avons découvert une région extrêmement boisée typique de la Taiga que l’on peut trouver en Russie ou en Scandinavie. 

La fin de journée fut rocambolesque puisque à deux doigts de la panne d’essence (2 kilomètres d’autonomie), nous trouvâmes heureusement une station service dans la ville de Tukums. Puis suite à un passage dans l’Office de Tourisme local, nous trouvâmes un hôtel afin de passer la nuit et récupérer en vue de notre fin de séjour dans la capitale lettone : Riga

IMGP4878

Kuldiga et ses belles demeures (photo perso)

IMGP4893

A Kuldiga, charmante ville de caractère, aperçu de l’une des plus larges cascade d’Europe (249 mètres de largeur) (photo perso)

IMGP4908

Église orthodoxe à Ventpils (photo perso)

IMGP4942

Mon acolyte Pits bravant le froid et les bourrasques de vent (ressenti entre -5°C et -10°C) au cap Kolka (photo perso)

IMGP4952

En Lettonie et en Lituanie, les forêts sont omniprésentes (photo perso)

3 réflexions au sujet de « Voyage dans les Pays Baltes : road trip en Lituanie et en Lettonie »

  1. Des décors tout à fait sympathiques, avec Palanga, qui laissait deviner une activité estivale importante. Kuldiga était toute aussi agréable, et cette pension chaleureuse et au combien attendu. Point négatif concernant Kaunas, assez morne, la ville à soudain reprit vie à midi, à la sortie des établissements scolaire et des travailleurs pour la pause déjeuner. Quant au cap Kolka, il est vraiment à faire dans des conditions météorologiques plus agréables.

  2. Ping : Voyage en Lituanie et Lettonie : à la découverte de Vilnius | Courir Le Monde – Blog Voyage et Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *