Séjour à Marseille en amoureux

cassis Elisa et moi recadré

Elisa et moi du côté de Cassis (photo perso)

Du 2 au 6 septembre 2015, dans le cadre de l’anniversaire d’Elisa, nous nous sommes rendus du côté de Marseille par voie aérienne pour un séjour provençal copieusement rempli. Grâce aux bas prix pratiqués par la compagnie Ryanair, le vol aller-retour nous a coûté seulement 45 euros par personne.

Logé chez Elvir et Myriam, par l’intermédiaire du site airbnb.fr, dans le quartier St Just, à environ quatre kilomètres du Vieux-Port, nous avons bien rayonné sur la cité phocéenne et ses environs. Pour se faire et ainsi ne pas se cantonner seulement à la métropole marseillaise, louer une voiture était incontournable.

Lors de ce séjour sur les bords de la mer Méditerranée, nous avons ainsi varié les plaisirs et chaque journée fût différente de la précédente.

Naturellement, nous avons profité de la météo plutôt clémente en ce début septembre pour nous détendre et bronzer sur le sable ou nager dans les eaux limpides des plages du littoral méditerranéen que ça soit du côté du pittoresque port de Cassis ou de la somptueuse calanque de Sormiou.

A Cassis, devant le somptueux cap Canaille (photo perso)

                         A Cassis, devant le somptueux cap Canaille (photo perso)

Le pittoresque port de Cassis le long duquel se dressent des restaurants et bon nombre de boutiques : un lieu privilégié pour flâner en début de soirée (photo perso)

La superbe calanque de Sormiou et ses eaux limpides (photo perso)

La superbe calanque de Sormiou et ses eaux limpides. Par définition, une calanque est une formation géologique qui se présente sous la forme d’un étroit et profond vallon a bord escarpé en partie submergé par la mer (photo perso)

En amoureux, dans ce cadre paradisiaque (photo perso)

En amoureux dans ce cadre paradisiaque (photo perso) 

Elisa prend la pose dans ce cadre idyllique (photo perso)

Elisa prend la pose dans ce décor idyllique propice à la récupération et à la méditation … (photo perso) 

… et pourtant à quelques hectomètres de ce havre de paix, bouillonne la métropole phocéenne (photo perso)

A quelques encablures du centre-ville de Marseille, via le métro, nous avons également pu découvrir (ou redécouvrir pour ma part) les charmes de cette si particulière cité phocéenne.

Ainsi, nous avons arpenté les rues de la ville afin d’y découvrir plusieurs de ses quartiers. Le jeudi matin, nous nous sommes baladés dans le quartier du Panier, l’historique cœur de la cité phocéenne et désormais rendu célèbre par la série télévisé Plus Belle La Vie. Puis l’heure du déjeuner approchant, nous avons été vadrouiller du côté de Noailles, le quartier très oriental du centre-ville, afin de nous enivrer des odeurs d’épices et goûter à différentes saveurs et spécialités venues du Maghreb ou de Turquie notamment.

Sur les quais du Vieux Port, juste devant le mythique Ferry Boat, mis en avant notamment dans la Trilogie Marseillaise de Pagnol (Marius, Fanny et César). Celui-ci permet de traverser le Vieux Port de l’hôtel de ville de Marseille à la place aux huiles (photo perso)

Petite virée dans le quartier de Noailles, où l’on trouve énormément de boutiques orientales (ici toutes sortes d’épices). Nous n’avons pas manqué de goûter à différentes spécialités turcs comme le bourek par exemple (photo perso)

Naturellement, nous avons fait un petit crochet par le cœur historique de la ville : le quartier du Panier (photo perso)

         Naturellement, nous avons fait un petit crochet par le cœur historique de la ville :           le quartier du Panier (photo perso)

Ruelles typiques du Panier (photo perso)

Ruelles typiques du Panier (photo perso)

De mon point de vue, le vallon des Auffes, situé à 2,5 kilomètres du Vieux Port et accessible en bus depuis celui-ci, est également immanquable. Avec Elisa, nous avons dîner en tête à tête dans ce “petit village dans la ville” profitant d’un magnifique coucher de soleil depuis la terrasse du restaurant.

Bien sur, nous n’avons pas non plus manqué de nous balader sur les quais du Vieux Port de Marseille et d’y siroter un pastis, de traverser la fameuse Canebière, de flâner sur le cours Julien ou encore de nous rendre sur les hauteurs de la basilique Notre Dame de la Garde pour contempler se magnifique édifice et avoir un panorama à 360 degrés sur la métropole marseillaise. Petite parenthèse gastronomique, pour les végétariens, n’hésitez surtout pas à aller manger au Green Bear Coffee, petit restaurant situé non loin du Vieux Port.

Elisa, au Vallon des Auffes, un véirtable petit village dans la ville (photo perso)

Elisa, au Vallon des Auffes, un véritable petit village dans la ville (photo perso)

Le Vallon des Auffes, super coin de Marseille où il fait bon dîner en amoureux. Nous y avons passé un super moment avant de revenir vers le Vieux Port pour y déguster un pastis devant le match Portugal - France (photo perso)

Le Vallon des Auffes, super coin de Marseille où il fait bon dîner en amoureux. Nous y avons passé un super moment avant de revenir vers le Vieux Port pour y siroter un pastis devant le match Portugal – France (photo perso)

Le Vieux Port t ses étalages de poissons frais (photo perso)

Le Vieux Port et ses étalages de poissons frais (photo perso)

La "Bonne mère" Notre Dame de la garde veille toujours sur Marseille et son Vieux Port (photo perso)

La “Bonne mère” Notre Dame de la garde veille toujours sur Marseille et son Vieux Port (photo perso)

Par ailleurs durant ce séjour dans le sud de la France, j’ai emmené Elisa crapahuter dans l’arrière pays provençal du côté de la Treille, non loin d’Aubagne. Relativement peu touristique, l’arrière pays marseillais n’est pourtant pas dénué de charme avec des paysages de collines rocailleuses, d’abruptes vallons et de garrigue bien connus des amoureux de Marcel Pagnol. Ainsi le temps d’une demi-journée, à la force de nos mollets, nous sommes allés à la rencontre des souvenirs des œuvres de Marcel Pagnol dont je suis un inconditionnel.

 Me voici, devant la fameuse Bastide Neuve, la villa où la famille Pagnol passait ses vacances au début du XX ème siècle. Au départ du la Treille, nous avons retrouvé plusieurs lieux ou sites chers à mon écrivain préféré lors de cette promenade dans les collines (photo perso)

Heureux, me voici devant la fameuse Bastide Neuve, la villa où la famille Pagnol passait ses vacances au début du XX ème siècle. Au départ du la Treille, nous avons retrouvé plusieurs lieux ou sites chers à mon écrivain préféré lors de cette promenade dans les collines (photo perso)

Les collines chères à Marcel Pagnol (photo perso)

Les collines chères à Marcel Pagnol (photo perso)

Samedi après-midi, cerise sur le gâteau, nous avons eu le plaisir de rencontrer Georgia Secrets, youtubeuse en vogue et spécialiste des questions relatives à la santé, à l’alimentation, au sport, à la beauté et au bien-être en général.

Au culot, je l’avais contacté sur Facebook durant l’été afin d’organiser d’une rencontre avec Elisa pour son anniversaire car je savais que cela lui ferait très plaisir. En effet, Elisa est particulièrement intéressée par les thématiques qu’abordent Georgia dans ces vidéos. Après quelques échanges à distance, nous avons réussi à nous accorder sur une date : le samedi 5 septembre.

En cette journée de fort Mistral, nous avons retrouvé Georgia et son compagnon à côté du Muceum vers 16h00. Gentiment, Georgia nous a convié à la terrasse du café tenu par ses parents dans le quartier du Panier. Autour d’un verre, nous avons pu échanger durant environ trois heures sur toutes les thématiques évoquées précédemment mais aussi sur nos vies et la vie en général. Un moment original et inoubliable pour nous deux en guise de feu d’artifice à notre séjour sur les bords de la Méditerranée. 

IMGP7409

                            En compagnie de Kiwi, le chien de Georgia (photo perso)                                           

IMGP7414

 

 

 

 

 

 

Georgia et Elisa côte à côte à la terrasse du bar tenu par les parents de Georgia dans le quartier du Panier : un moment inoubliable (photo perso) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *