Açores : mes 10 coups de cœur !

IMGP7576

Somptueux et préservé du tourisme de masse, l’archipel des Açores m’a particulièrement enchanté (photo perso)

Hormis son très célèbre anticyclone, qu’évoque pour vous les Açores ? Pour la plupart d’entre vous probablement pas grand chose. Et je ne vous jette pas la pierre. Perdu au milieu de l’Atlantique, à 2000 kilomètres des côtes portugaises et un peu plus des côtes américaines, l’archipel des Açores est constitué de neuf îlots où vivent 250 000 habitants. Région autonome du Portugal, les Açores sont une destination de premier choix pour les mordus de randonnées, de nature sauvage et de destinations à l’écart des grands flux touristiques. Entre une végétation luxuriante voire tropicale, des volcans accompagnés de lacs, des sources d’eau chaude et d’abruptes falaises, l’archipel propose un excellent terrain de jeu.  

Durant une douzaine de jours, j’ai pu arpenter trois des neuf îles de l’archipel : Sao Miguel qui abrite la capitale Ponta Delgada ainsi que les îles de Faial et de Pico. Bien qu’il me reste six joyaux à découvrir, je vous propose mes 10 coups de cœur. Après les avoir parcouru, je suis sûr que certains d’entre vous souhaiteront se rendre dans ce petit coin de paradis perdu au beau milieu de l’Atlantique. 

1) Randonner dans les paysages volcaniques, lacustres et fleuris de Sete Cidades sur l’île de Sao Miguel 

Le parc naturel de Sete Cidades est l’un des trésors de Sao Miguel. D’ailleurs, vous le trouverez dans la plupart des brochures touristiques traitant des Açores. Avec sa belle caldeira, ses lacs oscillant entre le vert et le bleu, ses rangées d’hortensias et ses nombreux panoramas, c’est clairement un incontournable. Allez-y les yeux fermés et régalez vous ! Moi, j’ai adoré en tout cas.

IMGP7631

Les lacs vert (verde) et bleu (azul) sont paisiblement logés dans la caldeira du volcan (photo perso)

IMGP7730

Paysages montagneux autour de Sete Cidades (photo perso)

2) Arpenter l’île de Pico à vélo 

Sur Pico, beaucoup de touristes escaladent le volcan Pico, point culminant du Portugal avec 2 351 mètres d’altitude. J’y avais pensé mais finalement j’ai opté pour un raid à vélo de plus de 70 kilomètres qui m’a permis de découvrir des paysages variés et inattendus Selon l’altitude vous passerez d’un littoral rocheux et jalonné de plantations de bananes et de vignes à des paysages aux airs de Highland écossais. En plus de l’aspect paysage, cette randonnée à vélo fut un véritable défi sportif : escalade de côtes à plus de 20% et descentes vertigineuses  le tout transcendé par … les vaches ! Lors de cette balade, j’en ai vraiment vu de toutes les couleurs.

IMGP8740

Photo souvenir de cette journée à vélo devant le volcan Pico (photo perso)

IMGP8688

Sur les hauteurs de Pico au milieu des vaches et avec en toile de fond l’île de Sao Jorge qui fait face à Pico. Des airs d’Irlande et d’Ecosse (photo perso)

3) Rencontrer et partager de bons moments avec Véronique et Arthur mes formidables hôtes sur l’île de Pico 

A la recherche d’un bon plan logement sur Pico ? Allez chez Véronique et Arthur dans leur Casa do Misterio do sul à Terra do Pao. Pour une trentaine d’euros par nuit, les Français les plus sympathiques de Pico vous accueilleront dans leur petit havre de paix. Terrasse fleurie avec une vue apaisante sur l’océan, d’où vous pourrez observer les cétacés en compagnie d’Arthur, piscine naturelle à deux pas, succulent petit-déjeuner homemade préparé par Véronique, enrichissantes discussions sur les Açores et le monde en général voire partie de cartes avec le redoutable Arthur … D’une profonde gentillesse, ce couple tombé amoureux des Açores égayera encore plus votre séjour. The place to be in Pico !

IMGP8821

En compagnie de Véronique et Arthur, les Français les plus sympathiques de Pico (photo perso)

IMGP8514

Vue relaxante sur l’océan Atlantique depuis la terrasse fleurie de Véronique et Arthur (photo perso)

4) Se prélasser dans les sources d’eau chaude de Sao Miguel … 

Il n’y a pas qu’en Islande que l’on trouve des sources d’eau chaude. En effet aux Açores on en dénombre plusieurs. Incontestablement, mon coup de cœur va pour celles de Caldeira Velha (entrée 2 euros). Dans un cadre tropical fait de fougères arborescentes et d’une foule d’arbres et de plantes, quel régal de se prélasser dans les chaudes eaux issues du sous-sol. Allez-y de bonne heure pour profiter davantage de l’atmosphère apaisante des lieux. A Furnas, le parc Terra Nostra (entrée 6 euros) et ses eaux ferrugineuses mérite également le détour.

IMGP7879

Moment de relaxation exquis à Caldeira Velha (photo perso)

IMGP8075

Le parc de Terra Nostra avec sa piscine aux eaux chaudes et ferrugineuses est propice à la détente (photo perso)

5) … et se baigner dans les nombreuses piscines naturelles de l’archipel 

Plus vivifiantes que les sources d’eau chaude mais presque aussi agréables, les piscines naturelles abondent sur les différentes îles de l’archipel. Celles-ci offrent un cadre protecteur où l’on peut se baigner en toute tranquillité car aux Açores les courants sont forts et les vagues très puissantes. Je vous recommande celles de Ponta da Ferraria et de Caloura sur Sao Miguel et celles de Terra do Pao et Sao Roque do Pico sur l’île de Pico. 

IMGP7744

Piscine naturelle à Ponta da Ferraria dans la partie Ouest de Sao Miguel (photo perso)

IMGP8923

A Sao Roque do Pico, nouvelle baignade dans une piscine naturelle (photo perso)

6) Découvrir le volcan Capelinhos sur l’île de Faial 

L’île de Faial est celle que j’ai le moins appréciée lors de mon trip aux Açores. Surnommée l’île bleue en raison de son grand nombre d’hortensias, Faial présente malgré tout des attraits dont l’impressionnant volcan Capelinhos. Formé en 1957 à la suite d’une violente éruption et constituant la pointe occidentale de l’île, c’est le coin qui m’a le plus séduit sur Faial. Battu par les vents, le site revêt un manteau de poussière grisâtre qui lui confère un caractère complètement lunaire. N’hésitez pas à prendre de la hauteur pour avoir une vue d’ensemble sur le site.

IMGP8319

Le volcan Capelinhos formé en 1957 à la suite d’une violente éruption constitue la pointe occidentale de l’île de Faial (photo perso)

IMGP8415

Depuis Faial, on distingue aisément le volcan Pico, point culminant du Portugal avec ses 2 351 mètres d’altitude (photo perso)

7) La végétation luxuriante de l’archipel des Açores 

Peu habitué à l’exotisme, j’ai beaucoup apprécié la flore des Açores. Avec des températures très douces toutes l’année, un fort taux d’humidité et des précipitations régulières, il est vrai que les conditions sont réunies pour donner une végétation luxuriante voire presque tropicale. Et qu’est ce qu’on trouve aux Açores alors ? Des hortensias bien sûr, beaucoup d’hortensias mais aussi d’immenses fougères arborescentes, des dragonniers, des plantations de bananes et une foule de fleurs et de plantes dont je ne connais pas les noms. Des airs de forêts tropicales non ?

IMGP7839

Des hortensias en compagnie d’une autre fleur très caractéristique de l’archipel (photo perso)

IMGP7856

Végétation luxuriante et exotique (photo perso)

IMGP8597

Plantation de bananes sur Pico (photo perso)

8) L’intérieur de l’île de Sao Miguel entre lacs et montagnes

J’ai beaucoup apprécié la diversité des paysages de l’île de Sao Miguel. Ainsi, j’ai adoré l’intérieur montagneux de l’île avec ses volcans, ses lacs et ses panoramas à couper le souffle. Autour du lagoa do Fogo, l’un des emblèmes touristiques de Sao Miguel, vous aurez une multitude de chemins pour randonner et jouir de formidables points de vue. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus !

IMGP7900

Le lagoa do Fogo est certainement le lac le plus sauvage de Sao Miguel (photo perso)

IMGP8037

Joli point de vue depuis Pico do Cavalo en plein cœur de Sao Miguel (photo perso)

9) le Nordeste et la côte septentrionale de Sao Miguel 

Si l’intérieur de Sao Miguel est magnifique, le très reculé Nordeste et la côte septentrionale de l’île méritent également de s’y attarder. Avec de très abruptes falaises, le Nordeste est la zone la plus sauvage de Sao Miguel. De nombreux miradors vous permettront de savourer des panoramas absolument magnifiques. De belles randonnées dans les montagnes du Nordeste sont également possibles (je n’ai pas testé). Nettement plus sauvage que le Sud de Sao Miguel, la côte septentrionale m’a également beaucoup plu avec son littoral découpé et ses paysages très verts et fleuris. 

IMGP8019

Abrupte falaise dans le Nordeste (photo perso)

IMGP7953Chá Gorreana, l’unique plantation de thé d’Europe se trouve aux Açores (photo perso)

IMGP7943

Littoral découpé sur la côte Nord de Sao Miguel (photo perso)

10) la jolie petite ville de Horta, capitale de Faial 

Si je retiens une ville de mon périple aux Açores, c’est bien celle de Horta, la capitale de l’île de Faial. Abrité par le volcan de Monte da Guia, Horta est principalement connue comme port d’escale pour les navires de plaisance effectuant la traversée de l’Atlantique. J’ai trouvé la ville plutôt coquette avec une architecture typique des Açores. Au sein même de la localité, le Monte da Guia et la plage de Porto Pim sont des lieux de promenade agréables.

Cependant, si vous voulez voir la plus belle ville des Açores, il faudra aller sur l’île de Terceira. En effet, sa capitale Angra de Heroismo est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

imgp8238

Vue sur Horta depuis le Monte da Guia (photo perso)

IMGP8279

Eglise typique des Açores à Horta (photo perso)

Alors tenté par les Açores ? 🙂

Pour ma part, je suis vraiment tombé sous le charme des Açores et je prévois d’y retourner pour découvrir les autres îles de l’archipel. Je pense notamment à Flores et Corvo (groupe occidental) et Sao Jorge et Terceira (groupe central). Naturellement, je ne manquerai pas non plus d’aller faire un coucou à Véronique et Arthur sur Pico.

Affaire à suivre !

Valentin

6 réflexions sur « Açores : mes 10 coups de cœur ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *