Voyage sac-à-dos en Asie du Sud-Est et en couple : le bilan

Panorama nord du Laos Nong Khiaw

En amoureux dans le Nord du Laos à Nong Khiaw (photo courir-lemonde) 

De la mi-novembre à la fin du mois de mars, nous avons parcouru quatre pays d’Asie du Sud-Est. En bus, en train, en bateau, en avion, en tuk-tuk mais aussi à pied, à vélo et en scooter, nous avons tout d’abord découvert l’Indonésie où nous avons beaucoup aimé la sauvage et peu touristique île de Sulawesi. Puis, mi-janvier, nous avons mis le cap sur l’Indochine afin d’arpenter la Thaïlande et le Laos. Nous avons apprécié le Nord de la Thaïlande. Néanmoins, c’est le Laos, plus dépaysant, qui nous a le plus fait vibrer. Enfin, nous avons achevé notre périple par le Sri Lanka. Anciennement nommée Ceylan, cette petite île à la Nature époustouflante nous a conquis. Montagnes tapissées de plantations de thé, jolies plages et locaux avenants complètent le tableau.

Tout au long de notre aventure sous les latitudes asiatiques, d’enrichissantes rencontres de locaux et de voyageurs ont animé nos journées. Une belle expérience humaine qui nous a également appris à mieux nous connaître et permis la découverte de cultures totalement différentes de la nôtre. Par ailleurs, nous avons pris une grande leçon d’humilité, notamment lors de notre wwoofing au sein de la modeste famille de notre hôte Natsir sur l’île de Sulawesi en Indonésie. 
Le climat a aussi eu son mot à dire. Si les pluies diluviennes de la saison des pluies nous ont parfois arrosés en Indonésie, le soleil a largement brillé durant le reste de notre itinérance.
Malgré les galères, les éprouvantes journées dans les transports, c’est bel et bien le positif que nous retenons de notre chouette et formatrice aventure en Asie du Sud-Est, c’est pourquoi nous vous encourageons à tenter ce genre d’expérience partout dans le monde. Nos carnets de voyage et photos vous donneront, je l’espère, envie de sauter le pas. 

Quelques chiffres clefs 

  • 135 jours de voyage
  • 4 pays découverts (Indonésie, Thaïlande, Laos et Sri Lanka)
  • 4 500 euros de budget / personne tout compris (transport, assurances, vaccins, logements, alimentation, activités, souvenirs …)
  • 2386 mètres, l’altitude du volcan Kawah Ijen, le point culminant de notre aventure
  • des centaines de rencontres d’Indonésiens, de Laotiens, de Thaïlandais, de Sri Lankais et aussi de voyageurs du monde entier
  • 11 vols en avion au total, 6 trajets en train (Indonésie, Thaïlande et Sri Lanka) et moult voyages en bus
  • Des tas d’anecdotes et de découvertes
  • Trop de déchets dans les océans, lacs, rivières et forêts …
  • 1 bonne leçon d’humilité et 1 expérience formatrice
  • 0 sentiment d’insécurité et agression violente

L’Indonésie : Bali, Java et Sulawesi 

Pays Toraja SulawesiJungle et rizières : la belle Nature du Pays Toraja sur l’île de Sulawesi
(photo courir-lemonde)

Premier pays de notre périple, l’Indonésie nous a offert une mosaïque pleine de contrastes. Nous avons passé deux mois dans ce gigantesque archipel de plus de 13 000 îles et peuplé par 260 millions d’habitants, ce qui nous a permis de parcourir trois îles : Bali, Java et Sulawesi, notre île favorite. Nous y avons découvert des paysages très diversifiés : jungle équatoriale, lacs, cascades et rizières verdoyantes sur les îles de Bali et Sulawesi, explosifs volcans sur l’île de Java et l’archipel paradisiaque des Togian sur Sulawesi.
Des paysages très diversifiés mais aussi des cultures et religions extrêmement variées. Si l’Indonésie est aujourd’hui le pays qui compte le plus de musulmans, cinq autres religions sont reconnues dans la constitution indonésienne. Ainsi, nous avons pu pénétrer dans des temples hindouistes sur Bali, apercevoir des églises aux côtés de mosquées sur Sulawesi et explorer les vestiges du passé bouddhiste et hindouiste de Java, île largement musulmane de nos jours.
L’Indonésie ce fut aussi quelques belles rencontres de locaux et de voyageurs principalement sur Java et Sulawesi, une expérience de wwoofing en pays Toraja (Sulawesi) dans la famille de Natsir, du snorkeling dans les eaux cristallines des îles Togian mais aussi une véritable catastrophe écologique ainsi que des villes bruyantes et polluées. Que de déchets et de pollution en Indonésie ! Définitivement, un pays très contrasté tout comme le bilan que nous tirons de nos deux mois en Indonésie.

Nos trois gros coups de cœur en Indonésie :

  • les paradisiaques îles Togian sur l’île de Sulawesi
  • les paysages de jungle et de rizières sur Sulawesi et Bali
  • les volcans actifs Kawah Ijen et Bromo sur l’île de Java

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur l’Indonésie via ce lien

Malenge, îles Togian, Sulawesi Les îles Togian, un archipel paradisiaque et assez peu touristique en Indonésie
(photo courir-lemonde)

kawah ijen volcan java

L’escalade nocturne du volcan Kawah Ijen sur l’île de Java, un gros coup de cœur notamment pour Elisa (photo courir-lemonde)

La Thaïlande

Le Bouddhisme est très pratiquée en Thaïlande (photo courir-lemonde)

Nous avons découvert la Thaïlande en deux temps. Tout d’abord, nous avons passé une douzaine de jours dans l’extrême Nord du pays autour de Chiang Mai et de Chiang Rai. Puis, après notre mois au Laos, nous avons découvert la partie orientale du pays avant d’atteindre Bangkok, sa gigantesque capitale. Incontestablement, la Thaïlande est le pays le plus moderne et occidentalisé que nous avons visité durant ce périple. Le plus touristique aussi, hormis l’Est du pays délaissé par les voyageurs.
De la Thaïlande, nous retenons une atmosphère nettement plus zen qu’en Indonésie, une très forte pratique du Bouddhisme, des temples somptueux, la modernité de Bangkok, les très animés marchés de nuit, les toniques massages thaï et aussi les sauvages montagnes du Nord du pays, notamment dans la région de Doi Mae Salong, près de la frontière avec le Myanmar. En revanche, c’est dans l’Est du pays, peu touristique, que nous avons fait nos plus belles rencontres en Thaïlande. 

Nos trois gros coups de cœur en Thaïlande :

  • la région montagneuse de Doi Mae Salong, près de la frontière avec le Myanmar 
  • le Bouddhisme très implanté et pratiqué en Thaïlande 
  • Bangkok, la moderne et bouillonnante capitale thaïlandaise (Elisa) 

Montagnes Doi Mae SalongLa région montagneuse de Doi Mae Salong, l’un de mes gros coups de cœur en Asie du Sud-Est (photo courir-lemonde) 

BangkokBangkok, la très moderne capitale thaïlandaise, un coup de cœur pour Elisa
(photo courir-lemonde) 

Le Laos

boucle de ThakhekPaysages très sauvages près de Thakhek dans la partie méridionale du Laos
(photo courir-lemonde)

C’est le pays que nous souhaitions absolument visiter durant ce voyage. Et, nous tirons un bilan positif de nos 29 jours au Laos. Un pays à l’atmosphère très relax !
Nous avons parcouru le pays du Nord au Sud en suivant sa colonne vertébrale, le Mékong. Depuis les paisibles villages de Nong Khiaw et de Muang Ngoy situés dans le Nord du pays, nous avons atteint l’archipel de Si Phan Don, plus connu des voyageurs sous le nom de 4000 îles. Bien que très touristique, Luang Prabang et sa superbe situation géographique nous a plu tandis que la surfaite Vang Vieng fut une déception. En revanche, gros coup de cœur pour la boucle de Thakhek et ses somptueux paysages. La tranquille capitale Vientiane fut également une belle surprise.
Pays communiste et largement rural, le Laos offre un joli dépaysement culturel aux visiteurs même si la mondialisation et le tourisme de masse tendent à atténuer les spécificités locales. C’est au Laos que nous avons fait le plus de rencontres de voyageurs, notamment de Français, car le pays est tout en longueur et les visiteurs suivent à peu près tous le même circuit.
Enfin, nous avons trouvé les Laotiens attachants bien que parfois un peu nonchalants. Nous gardons en mémoire de belles rencontres principalement à Nong Khiaw, Muang Ngoy et sur la boucle de Thakhek. 

Nos 3 gros coups de cœur au Laos : 

  • Nong Khiaw et Muang Ngoy, deux villages isolés dans les montagnes du Nord du Laos. De fantastiques panoramas et des locaux accueillants 
  • Les parties de foot avec les enfants de Muang Ngoy (Valentin) 
  • La boucle à moto autour de Thakhek, une équipe sympathique, de superbes paysages et une très belle rencontre 

panorama Nong KhiawPanorama à 360° sur les hauteurs du village de Nong Khiaw dans le Nord du Laos
(photo courir-lemonde)

foot au Laos à Muang NgoyBelles parties de foot à Muang Ngoy avec les enfants du village (photo courir-lemonde)

Le Sri Lanka

plantations de thé HattonPlantations de thé à Hatton dans les montagnes du Sri Lanka (photo courir-lemonde)

Quatrième et dernier pays de notre aventure en Asie du Sud-Est, le Sri Lanka nous a régalé avec ses paysages variés, sa végétation luxuriante, sa faune sauvage et ses belles plages donnant sur l’Océan Indien. En 22 jours, nous avons eu le temps de parcourir une bonne partie du pays à l’exception de la région de Jaffna, localisée tout au Nord du pays. Nous avons beaucoup aimé la région montagneuse du centre de l’île entre Kandy et Ella. Les paysages y sont fantastiques ! Si nous avons apprécié Le Sri Lanka, c’est aussi parce que c’est de loin le pays où nous avons vu le plus d’animaux sauvages (singes, écureuils, paons, éléphants …). Très chouette !
Par ailleurs, l’île regorge de belles plages que ça soit sur la côte méridionale (secteur de Mirissa, Tangale …) ou sur la côte orientale (secteur de Trincomalee, Uppuveli …). Des lieux parfaits pour se détendre et profiter de la douceur de l’Océan Indien.
Le Sri Lanka, c’est aussi un pays où l’on mange bien (sambol, dal de lentilles, riz et légumes au curry, kotthu roti, papadam, hoppers…) et où nous avons trouvé qu’il était simple de voyager grâce au réseau de bus et de train extrêmement dense et aux locaux toujours prêts à vous renseigner.

Nos 3 gros coups de cœur au Sri Lanka :

  • L’exubérance de la végétation et la faune sauvage bien préservée 
  • Les paysages de montagnes tapissées de plantations de thé du centre de l’île de Kandy à Ella en passant par Hatton 
  • Mirissa, ses plages et ses airs de vacances dans le Sud. L’idéal pour conclure notre périple de 4 mois et demi en Asie du Sud-Est 

Mirissa plagesLes plages de Mirissa dans la partie méridionale du pays (photo courir-lemonde)

Singes au Sri LankaLe Sri Lanka, un paradis pour les animaux (photo courir-lemonde)

Retrouvez dès à présent dans un nouvel article, tout ce qui à trait au budget et à la logistique de notre périple au long cours en Asie du Sud-Est.

Puis, dans les semaines et mois à venir, je publierai également nos carnets de voyage en Indonésie, en Thaïlande, au Laos et au Sri Lanka. Affaire à suivre !

A très bientôt et n’oubliez pas de voyager 🙂

3 réflexions au sujet de « Voyage sac-à-dos en Asie du Sud-Est et en couple : le bilan »

  1. Magnifiques descriptions, on sent au travers du récit la passion qui vous anime. Après ces découvertes, impossible d’arrêter le voyage et une vie ne suffira pas !!!
    Merci, j’ai beaucoup apprécié aussi les photos d’endroits sauvages et peu parcourus. Merci.

  2. Comme toujours, un récit parfaitement conté qui donne envie de prendre ses billets d’avion dès demain 🙂 Merci de partager avec nous toutes ces aventures à travers le monde.

  3. Ping : Voyage sac-à-dos de 4 mois et demi en Asie du Sud-Est : quel budget prévoir ? | Courir Le Monde – Blog Voyage et Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *