Voyage au Sri Lanka : de Kandy à l’Adam’s peak, voyage dans le cœur du Sri Lanka

Pelerinage Adam's peak Sri LankaCulminant à 2 243 mètres, l’Adam’s peak est l’un des plus hauts sommets du Sri Lanka.
Il est considéré comme un lieu saint aussi bien par les bouddhistes, les musulmans, les chrétiens et les hindouistes ce qui en fait un lieu de pèlerinage très fréquenté au Sri Lanka
(@courir-lemonde)

Quatrième et dernier pays de notre aventure en Asie du Sud-Est, le Sri Lanka nous a régalé avec ses paysages variés, sa végétation luxuriante, sa faune sauvage et ses belles plages donnant sur l’Océan Indien. En 22 jours, nous avons eu le temps de parcourir une bonne partie du pays à l’exception de la région de Jaffna, localisée tout au Nord du Sri Lanka. Nous avons beaucoup aimé la région montagneuse du centre de l’île entre Kandy et Ella. Les paysages y sont fantastiques ! Si nous avons apprécié le Sri Lanka, c’est aussi parce que c’est de loin le pays où nous avons vu le plus d’animaux sauvages (singes, écureuils, paons, éléphants …). Très chouette !
Par ailleurs, l’île regorge de belles plages que ça soit sur la côte méridionale (secteur de Mirissa, Tangale …) ou sur la côte orientale (secteur de Trincomalee, Uppuveli …). Des lieux parfaits pour se détendre et profiter de la douceur de l’Océan Indien.
Le Sri Lanka, c’est aussi un pays où l’on mange bien (sambol, dal de lentilles, riz et légumes au curry, kotthu roti, papadam, hoppers…) et où nous avons trouvé qu’il était simple de voyager grâce au réseau de bus et de train extrêmement dense et aux locaux toujours prêts à vous renseigner.
Dans cet article, nous vous faisons découvrir le cœur montagneux du pays, de la capitale culturelle du pays, Kandy, aux interminables marches de l’Adam’s peak, la montagne sacrée du Sri Lanka.

Nos coups de cœur dans la région de Kandy et de Hatton 🙂

  • la région d’Hatton, sa végétation luxuriante et ses cultures de thé
  • le somptueux jardin de botanique de Kandy
  • la mémorable ascension nocturne de l’Adam’s peak

De passage à Kandy, la capitale culturelle du Sri Lanka

Partis en fin de matinée de Trincomalee, il est 16h lorsque nous atteignons enfin Kandy. En bus, comptez environ 5 heures et 230 LKR (un peu plus de 1 euro) pour relier les deux villes. A notre arrivée à Kandy, nous sommes affamés. En compagnie de nos camarades Annaelle et Jérôme, rencontrés dans la région de Trincomalee, nous nous dirigeons vers le Muslim hotel pour y manger. C’est une adresse que nos acolytes connaissent et recommandent. Les plats y sont épicés mais appétissants. Et on y mange pour pas cher !
Requinqués, nous cherchons un logement pour nos deux nuits à Kandy. A la suite de quelques recherches, nous nous installons au Kandyan sweet villa, un petit hôtel qui surplombe légèrement le centre-ville et localisé proche de la gare ferroviaire.

Nous craignions un peu notre passage à Kandy puisque la ville avait été l’épicentre de violentes émeutes entre bouddhistes et musulmans quelques jours auparavant. Ces tristes événements ont même obligé le gouvernement du Sri Lanka à activer l’état d’urgence, une première depuis 2011. Néanmoins, rien à signaler lors de notre passage à Kandy. Tant mieux 🙂

la ville de Kandy au Sri LankaDepuis notre pied-à-terre, panorama sur Kandy à la tombée du jour (@courir-lemonde)

Vendredi 16 mars, une nouvelle journée de découvertes nous attend. Avec Jérôme et Annaelle, nous nous donnons rendez-vous devant le Muslim hotel en début de journée. Ensemble, nous prenons la direction du jardin botanique de Kandy.
Depuis le centre-ville, un bus nous y conduit en une vingtaine de minutes. Notez que le jardin botanique se trouve en réalité à Peradeniya, localité située à 6 kilomètres de Kandy.

Loin de la foule, de la circulation dense et du bruit de la ville, le jardin botanique de Kandy mérite largement une visite. Le site est très vaste et la végétation est sublime. Les photos ci-dessous donnent un petit aperçu de notre promenade dans ce beau parc verdoyant et fleuri.
Le prix d’entrée au jardin botanique de Kandy est de 1500 LKR soit environ 8 euros.

Jardin botanique de PeradeniyaLe jardin botanique de Kandy vaut le détour. Il dispose d’une large collection d’orchidées toutes plus ravissantes les unes que les autres. Et quel parfum (@courir-lemonde)

Jardin botanique de Peradeniya Kandy

Jardin botanique de Peradeniya Kandy au Sri LankaComme ailleurs au Sri Lanka, la végétation y est très exubérante
(@courir-lemonde)

Jardin botanique de Peradeniya Kandy au Sri LankaRendez-vous amoureux sur les racines de cet arbre gigantesque (@courir-lemonde)

Jardin botanique de Kandy ecureil De nouvelles rencontres d’écureuils et de singes ont animé notre balade dans le jardin botanique de Kandy (@courir-lemonde)

singe sri lanka kandyDans l’après-midi, nous nous baladons dans le centre de Kandy. Le contraste avec le calme du jardin botanique est frappant. Concert de klaxons, inhalation de gaz d’échappement et dégustation d’un savoureux cocktail d’odeurs nauséabondes sont au menu. Quel régal !

Un peu plus tard, nous découvrons le marché central de Kandy. Là aussi, c’est un sacré mélange d’odeurs et de saveurs. Le curcuma et la cannelle se mêlent aux effluves de viandes transpirantes qui trainent dans la moiteur ambiante. Savoureux ! Ensuite, entre les stands de sacs et de textiles, nous faisons la rencontre de deux pétillantes Françaises. Cécile vient d’Auvergne et voyage seule en Asie tandis que Sabrina habite à Kandy depuis peu de temps. Elle y a ouvert une chambre d’hôtes. Nous échangeons assez longuement avec elles avant d’aller dîner au Muslim hotel à la tombée de la nuit.

Kandy capitale culturelle sri lanka marché Étalages de fruits et de légumes dans le centre-ville de Kandy (@courir-lemonde)

Marché voyage sri lanka Le marché central de Kandy regroupe plusieurs dizaines de commerçants sur deux étages. Fruits, légumes, viandes, épices, sacs, étoffes … On y trouve de tout
(@courir-lemonde)

Halte à Hatton, point de chute idéal pour l’ascension nocturne de l’Adam’s peak

Samedi 17 mars, comme la veille, nous nous donnons rendez-vous au Muslim hotel, notre QG à Kandy. Après le petit-déjeuner, nous y retrouvons la dynamique Cécile, rencontrée la veille au marché central de Kandy. Elle souhaite poursuivre, pendant quelques jours, son aventure avec nous.
En compagnie de Jérôme et de Annaelle, nous prenons tous les cinq, la route de Hatton, petite bourgade située à 70 kilomètres au Sud de Kandy. En bus, nous mettons environ trois heures pour couvrir la modeste distance qui sépare les deux villes. Bien que très sinueux, ce trajet en bus se passe plutôt bien. Dans ce cadre montagneux, les paysages sont absolument magnifiques !

Nous atteignons Hatton vers 14h30. Nous déjeunons dans une gargote avant de nous diriger vers notre logement. Cécile et Elisa ont dégoté une guesthouse qui fait face au lac de Castlereigh, à environ 10 kilomètres de Hatton (20 minutes en tuk-tuk). Il s’agit de la Achintha Family Guesthouse. Quant à Jérome et Annaelle, ils ont choisi de loger dans le centre d’Hatton.
C’est en tuk-tuk que nous rallions notre pied-à-terre. Quelque peu acrobatique, le trajet est amusant. Nous sommes bien accueillis par nos hôtes. Si notre chambre est très basique, la vue sur le lac et les montagnes environnantes est majestueuse. Le cadre est reposant ! Nous profitons de la fin de journée pour nous promener à pied sur les bords du lac. En soirée, nous dînons comme presque tous les jours du traditionnel mais apprécié “rice an curry”. Ensuite, nous jouons quelques parties de cartes avant d’aller retrouver Morphée. Toutefois, passionnées par leur discussion, Elisa et Cécile ne se coucheront qu’à 3h du matin cette nuit là …

Tuk-tuk Sri Lanka Trajet en tuk-tuk entre Hatton et notre hébergement situé en contrebas de la ville, au bord du lac de Castlereigh (@courir-lemonde)

Paysages sri lanka montagnes et lac Hatton Cadre idyllique au bord du lac de Castlereigh (@courir-lemonde)

Gastronomie Sri lanka rice and curryLe “rice and curry” est son aucun doute le plat que nous avons le plus mangé
au Sri Lanka (@courir-lemonde)

Dimanche 18 mars, nous profitons de la journée pour découvrir tranquillement les environs et profiter de ce cadre enchanteur. En début de journée, nous entreprenons une balade à pied autour du lac. Sous le soleil étincelant, nous évoluons au milieu de paysages montagneux aux multiples teintes de vert. C’est sublime ! Les photos suivantes l’illustre parfaitement. A flanc de montagne, nous traversons également quelques hameaux. La population est accueillante et plusieurs enfants nous saluent de la main. Parfois, nous offrons quelques gâteaux à ces derniers. Nous revenons à la guesthouse en milieu de journée à la suite d’une traversée du lac en barque.

Plantation de thé sri Lanka Les pourtours du lac de Castlereigh sont sublimes. De vertes plantations de thé tapissent les flancs des montagnes environnantes (@courir-lemonde)

Plantation de thé sri Lanka

Plantations de thé région de Ella Sri LankaSomptueux paysages dans la région de Hatton. Un joli coup de cœur (@courir-lemonde)

Plantation de thé sri Lanka
L’après-midi est dédié à la détente et à la relaxation. J’appelle ma famille en France ainsi que mon ami Aurélien. Par ailleurs, Jérôme et Annaelle nous rejoignent en vue de l’ascension du pic d’Adam programmée pour la nuit prochaine. Elisa est contente de leur retour. A leur contact, elle poursuit son apprentissage sur les thèmes du yoga, de la méditation et du développement personnel. Pour ma part, je n’accroche pas avec eux. Après un nouveau délicieux “rice and curry”, nous nous couchons de bonne heure car cette nuit le réveil est prévu pour 0h30. L’ascension du célèbre pic d’Adam (Adam’s peak) nous attend !

Cameleon au Sri LankaA quelques mètres de notre chambre, un caméléon nous salue de bon matin
(@courir-lemonde)

L’ascension nocturne de l’Adam’s peak,
le plus important pèlerinage au Sri Lanka

Le réveil sonne vers 1h00. La nuit fut bien trop courte et nous peinons à nous extraire du lit. Toutefois, nous nous motivons. Et de la motivation, il va nous en falloir cette nuit pour gravir l’Adam’s peak, ses 2 243 mètres d’altitude et ses 5 500 marches !
Au Sri Lanka, l’ascension du pic d’Adam est un pèlerinage pour l’ensemble des religions du pays. La plupart des voyageurs et des pèlerins effectuent l’ascension de nuit à la fois pour jouir du lever du soleil au sommet et pour éviter les fortes chaleurs de la journée.

Comme convenu avec la famille qui tient la guesthouse, vers 1h30 du matin, un chauffeur passe nous chercher afin de nous conduire en voiture au pied du pic d’Adam. Pour rallier Nallathanniya, la localité située au pied de la montagne sacrée, la route est tortueuse et serpente à travers la montagne. Heureusement, le conducteur est prudent et roule à une allure modérée. Nous mettons environ 1h15 pour parcourir les 31 kilomètres qui séparent la guesthouse de Nallathanniya.
Notez que le trajet aller et retour en voiture privée depuis notre guesthouse située près de Hatton nous a coûté 6 000 LKR soit environ 30 euros.

Vers 3h00, nous sommes au pied du pic d’Adam, prêts à en découdre avec les 5 500 marches qui se présentent. Au tout début de la randonnée, un moine nous offre un bracelet et bénit notre ascension en échange d’une donation. Avec ça, nous sommes parés pour la grimpette !
Le début de l’ascension est accessible. Certes, cela grimpe mais le pourcentage n’est pas trop violent et les marches sont relativement peu nombreuses. Ce n’est qu’au bout d’une heure que nous attaquons la partie la plus raide de l’ascension. Les marches, rarement de la même taille, se multiplient et la pente devient plus sévère.
Dans la pénombre, nous crapahutons au milieu de nombreux pèlerins et d’autres voyageurs. Ces groupes de pèlerins nous impressionnent. Certains ont débuté leur marche sainte plusieurs heures avant nous. Parmi les pèlerins, nous croisons des personnes de tous les âges. Des enfants comme des vieillards grimpent, sans rechigner, les abruptes marches de la montagne sacrée. Le plus souvent chaussés de tongs quand ce n’est pas pieds nus, ces pèlerins forcent le respect. Entre eux, ils s’encouragent en chantant ou en se tenant la main. C’est touchant d’observer cette grande solidarité !

Les pèlerins s’encouragent dans la montée (@courir-lemonde)

Randonnée Adam's pelerinage sri lankaBelle solidarité entre les pèlerins pour gravir le pic d’Adam (@courir-lemonde)

Randonnée Adam's peak lever du soleil Lever de soleil depuis le sommet de l’Adam’s peak (@courir-lemonde)

La fin de l’ascension est longue et usante. A l’approche du sommet, la densité de randonneurs est importante ce qui provoque des embouteillages. Aux forceps, nous atteignons le sommet du pic d’Adam après environ 2h30 d’effort 🙂
Malheureusement, tout en haut, c’est la cacophonie. Au milieu de cette marée humaine, nous pénétrons dans le temple qui se trouve au sommet du pic d’Adam. Il fait frisquet à cette altitude et le vent souffle fort. Je finis par m’extirper du temple dans l’espoir de profiter du lever de soleil un peu plus tranquillement.

Après ce beau lever du soleil, je retrouve mes compagnons de route et nous entamons la descente ensemble. Nous découvrons les lieux que nous avons traversés quelques heures plus tôt de nuit. Deux heures de descente plus tard, nous sommes heureux de retrouver notre chauffeur. Nos cuisses et nos genoux également 🙂
Après cette rude et sportive escalade du pic d’Adam, nous ne rêvons que d’une chose : manger afin de reprendre des forces et profiter de la journée pour récupérer.

Pelerinage Adam's peak Sri Lanka Le pic d’Adam domine la région du haut de ses 2 243 mètres d’altitude
(@courir-lemonde)

Pic d'Adam Sri Lanka randonnée pelerinageAprès la rude ascension nocturne, la descente n’est pas qu’une simple formalité.
Elle sollicite beaucoup les articulations, notamment les genoux (@courir-lemonde)

Pelerinage Adam's peak Sri Lanka Le drapeau bouddhiste trône sur les flancs de la montagne sacrée (@courir-lemonde)

Nous passons la suite de la journée au calme sur les bords du lac de Castlereigh. Une petite cure de repos bien méritée avant de poursuivre notre chemin en direction de la ville de Ella. Seule Cécile a décidé de ne pas rester un jour de plus à Hatton. Par le train, elle prend la direction de Ella, où nous la retrouverons le lendemain avec plaisir.
Notre trajet en train entre Hatton et Ella (l’un des plus beaux du monde) et nos aventures dans la région de Ella sont à découvrir au prochain épisode 🙂

Quelques adresses dans la région de Kandy et de Hatton

Où manger :

  • Hotel Muslim (Kandy) : nous y avons pris l’ensemble de nos repas lors de notre passage à Kandy. Nourriture bon marché et plutôt qualitative.
    Autour de 400 LKR soit environ 2 euros.

Où dormir :

  • Kandyan sweet villa (Kandy) : petit hôtel localisé sur les hauteurs de la ville tout proche de la gare ferroviaire de Kandy. Un peu bruyant et assez cher. Belle vue sur la ville.  Comptez autour de 3 150 LKR soit environ 15 euros pour une chambre sans le petit-déjeuner.
  • Achintha Family Guesthouse (Hatton) : guesthouse tenue par une sympathique famille. Sa localisation face au lac de Castlereigh est un gros plus. Cadre idyllique et vraiment idéal pour se poser. Néanmoins, chambres très basiques et literie peu confortable. Possibilité de dîner sur place. Nourriture de qualité !
    Comptez autour de 3 400 LKR soit environ 16 euros pour une chambre avec le petit-déjeuner.

Pour retrouver nos autres carnets de voyage au Sri Lanka :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *