Voyage en Slovaquie : city trip à Bratislava, la capitale slovaque

Panorama Bratislava Slovaquie voyage city tripBratislava, la capitale slovaque (@courir-lemonde)

Après la Pologne (2013), la Lituanie et la Lettonie (2014) et la Bulgarie (2016), j’ai découvert du 15 au 22 octobre un nouveau pays d’Europe de l’Est avec mon ami Arnaud Pits. Cette année, nous avons choisi de visiter la Slovaquie.
Peuplée de 5,5 millions d’habitants, la Slovaquie se situe entre l’Autriche, la République Tchèque, la Pologne, l’Ukraine et la Hongrie. Une situation géographique à la lisière entre l’Europe orientale et occidentale ce qui confère au pays une large diversité (influences germaniques, hongroises ou russes). Pays relativement peu touristique et méconnu, nous souhaitions en savoir davantage sur la patrie du célèbre cycliste Peter Sagan ou de la ravissante ex-joueuse de tennis Daniela Hantuchova.
Ce voyage en Slovaquie fut divisé en deux temps principaux. Dans un premier temps, nous avons passé deux journées à découvrir Bratislava, la capitale du pays. Une ville de taille modeste mais très plaisante à visiter. Puis, dans un second temps, nous avons pris la poudre d’escampette pour découvrir une Slovaquie plus rurale caractérisée par des paysages de moyenne montagne à l’heure automnale et jalonnée de nombreux châteaux et de coquettes villes.
Illustré par de nombreuses photos, voici le carnet de voyage de notre city trip à Bratislava. Bonne lecture !  

La Logistique entre Rennes et Bratislava

Mardi 15 octobre, c’est jour de départ pour la Slovaquie et sa capitale Bratislava. Après une longue période sans véritable périple à l’étranger, c’est plaisant de retrouver la saveur des vacances et des voyages. 
De bon matin, mon camarade Arnaud me rejoint à Rennes d’où nous prenons un train pour Paris. Le trajet en Ouigo se passe bien, seulement animé par un groupe de pompiers se rendant à Paris pour participer à une manifestation. Une fois à Paris, il nous faut encore rallier l’aéroport de Paris Beauvais, d’où part notre avion pour Bratislava. En début d’après-midi, c’est en covoiturage, conduit par le sympathique Arnauld, que nous atteignons la préfecture de l’Oise, désormais célèbre dans toute la France pour son aéroport low cost.

Le récapitulatif de la logistique entre Rennes et Bratislava :

  • train Ouigo entre Rennes et Paris Montparnasse
  • covoiturage via blablacar entre Paris (secteur de Asnières) et l’aéroport de Paris Beauvais
  • avion avec la compagnie Ryanair entre Paris Beauvais et Bratislava

A 19h30, nous atterrissons, de nuit, sur le tarmac de l’aéroport M.R Stefanik de Bratislava. Pour rejoindre le centre-ville, nous optons pour le bus. L’arrêt de bus est situé tout de suite à droite à la sortie de l’aéroport. Peu de temps après, nous montons à bord du bus 61 (0,90 euros pour un ticket) en direction du centre-ville de la capitale slovaque. Aiguillés par deux jeunes Slovaques, nous descendons à l’arrêt Trnavské mýto, près du centre commercial “Central”. C’est le début de longues recherches pour trouver notre logement le Patio hostel. Seulement munis de l’adresse de l’auberge de jeunesse et d’une capture d’écran un peu floue d’un plan de la ville, nous tâtonnons. Nous ne souhaitons pas utiliser internet qui rendrait notre tache trop aisée. Dès lors, à plusieurs reprises, je demande l’avis des locaux et nous finissons par prendre la bonne direction. C’est ça le voyage aussi ! Ce début de périple nous rappelle notre arrivée très tardive à Varsovie en octobre 2013. A l’époque, nous avions trouvé notre logement sur les coups de minuit, au bout de trois heures de recherches, grâce aux précieux conseils d’un policier très consciencieux. Nous nous remémorons souvent cette épique anecdote.

Sur les coups de 22h00, nous atteignons tant bien que mal notre pied-à-terre. Il était temps 🙂 Après un check-in rapide et efficace, nous prenons possession de nos lits respectifs dans un dortoir de 6 personnes. Nous y déposons nos affaires puis nous partons pour une première balade nocturne dans la vieille ville de Bratislava.

Centre ville de BratislavaLe boulevard Špitálska où se situe l’auberge de jeunesse Patio hostel (@courir-lemonde)

Staré Mesto, la vieille ville de Bratislava

Mercredi 16 octobre, nous consacrons la journée à la découverte de Bratislava. Si la pluie tombe en début de journée, les nuages laissent rapidement la place à de belles éclaircies. A la suite de quelques courses à Lidl, nous arpentons la vieille ville de Bratislava. De la rue Laurinska à la rue Michalska en passant par la place Hlavné námestie, nous écumons les charmantes ruelles piétonnes et pavées qui forment le noyau historique de la ville. Petit coup de cœur pour la place Hlavné námestie, où se trouve l’ancien hôtel de ville.
A présent, place à la balade illustrée dans la vieille ville de Bratislava.

Voyage Bratislava vieille ville city tripHlavné námestie, la place centrale de la vieille ville de Bratislava (@courir-lemonde)

Voyage Bratislava vieille ville city tripCette vaste place est cernée d’élégantes bâtisses mitoyennes (@courir-lemonde)

Voyage Bratislava vieille ville city tripArtère piétonne animée dans la vieille ville de Bratislava (@courir-lemonde)

Voyage en Slovaquie BratislavaMichalská brána, la porte Michel est une porte d’entrée datant de l’édification des remparts de la ville au XIV ème siècle (@courir-lemonde)

Blog voyage Bratislava SlovaquieLa place avec en arrière plan l’ancien théâtre national slovaque
(@courir-lemonde)

Blog voyage Slovaquie BratislavaLa porte Michel vue depuis l’extérieur de l’enceinte de la vieille ville (@courir-lemonde)

Cathédrale Saint-Martin de BratislavaLa cathédrale Saint-Martin de Bratislava (@courir-lemonde)

Panorama Bratislava SlovaquiePanorama sur Bratislava depuis le château. La vieille ville se trouve au premier plan tandis que le poumon économique de la ville est au second plan (@courir-lemonde)

Bratislava, capitale Slovaquie city tripNouvelle vue sur la capitale slovaque (@courir-lemonde)

 Bratislavský hrad, le château de Bratislava

En milieu d’après-midi, nous montons sur la colline qui domine la ville afin de prendre de la hauteur et de visiter le château de Bratislava. Nous nous baladons autour du château et nous profitons de beaux panoramas sur Bratislava et de vues plongeantes sur le Danube. Nous apercevons également l’Autriche situé de l’autre côté du fleuve.

Capitale Slovaquie Bratislava chateauLe château de Bratislava (Bratislavský hrad) construit sur les hauteurs domine la ville (@courir-lemonde)

chateau Bratislava voyage blog SlovaquieLa construction du château de Bratislava débuta au Xème siècle (@courir-lemonde)

chateau Bratislava voyage blog SlovaquieLe château de Bratislava sous un autre angle (@courir-lemonde)

Depuis le château, panorama sur le Danube, le Sud de la ville et l’Autriche. Le quartier de Petržalka qui occupe le Sud de Bratislava est constitué principalement de grands ensembles édifiés pendant la période communiste (@courir-lemonde)

Le Danube

Impossible de parler de Bratislava sans évoquer le Danube. Long de 3 000 kilomètres, le deuxième plus grand fleuve d’Europe, traverse la capitale slovaque. C’était la première fois que je le voyais. Après le Mékong en Asie, c’est un nouveau membre du top 30 des plus grands fleuves au monde que je rencontre. 
Lors de nos deux journées à Bratislava, nous avons particulièrement apprécié nous balader sur les bords du Danube.
Petit conseil, avant la tombée du jour, je vous recommande d’emprunter le pont Apollo. Celui-ci permet de traverser le Danube et offre une vue magnifique sur le fleuve, le château et la vieille ville de Bratislava. C’est aussi un très joli spot pour contempler le coucher du soleil

Voyage Bratislava fleuve DanubePanorama sur le château et le Danube depuis le pont Apollo (@courir-lemonde)

Pont sur le Danube voyage Bratislava SlovaquieLe pont Apollo permet aux piétons et aux cyclistes d’enjamber le Danube. S’y balader en fin de journée est très agréable (@courir-lemonde)

Coucher de soleil sur le Danube à Bratislava (@courir-lemonde)

Escapade au château de Devin, situé en périphérie de Bratislava

Jeudi 17 octobre, nous décidons de faire une petite excursion hors de Bratislava. En effet, la veille nous nous étions bien baladés dans la petite capitale slovaque et nous en avions déjà fait un peu le tour. Situé à une douzaine de kilomètres du centre-ville, le château de Devin nous semblait une escapade intéressante.

C’est en bus que nous nous rendons à Devin. En 20 minutes, la ligne 29 nous y conduit. Au milieu des locaux, nous sommes quelques touristes à prendre la route de Devin.
Au pied du château, nous réglons le tarif de l’entrée qui est de 5 euros par personne. Ensuite, par un chemin en côte, nous grimpons l’éperon rocheux où se trouve la forteresse. La visite est intéressante. Un musée retrace l’histoire mouvementée des lieux au fil des siècles. Du fait de sa situation géographique, à la frontière entre l’Autriche et la Slovaquie, la forteresse a de tout temps été une place stratégique.
Par la suite, nous empruntons des marches qui mènent au sommet du château. De tout en haut, le panorama sur le Danube est somptueux.

Chateau Devin Slovaquie BratislavaLa forteresse de Devin, Devínsky hrad (@courir-lemonde)

Chateau Devin Slovaquie Bratislava

Chateau Devin Slovaquie BratislavaVue sur la localité de Devin depuis la forteresse (@courir-lemonde)

Chateau de Devin rivière MoravaLa rivière Morava se jette dans le Danube à Devin (@courir-lemonde)

Rideau de fer DevinLe rideau de fer à l’époque de la guerre froide à Devin (@courir-lemonde)

Chateau Devin voyage SlovaquieAvec ses 3000 kilomètres, le Danube est le deuxième plus long fleuve d’Europe derrière la Volga (@courir-lemonde)

Confluence Morava et Danube Slovaquie voyageLa confluence entre la Morava et le Danube (@courir-lemonde)

Le Danube Slovaquie voyagePhoto souvenir sur les hauteurs du château de Devin avec le Danube en arrière plan (@courir-lemonde)

Faire la fete à BratislavaPetite soirée festive pour conclure notre city trip à Bratislava (@courir-lemonde)

Nos deux journées à Bratislava ont été plaisantes. La ville est très mignonne et de petite taille. Tout peut se visiter à pied car les distances sont faibles. Notez que les transports en commun sont bien développés.
Nous avons alterné entre les balades dans la vieille ville, autour du château et sur les rives du Danube. En complément, nous avons aussi fait quelques incursions dans la ville moderne de Bratislava. L’escapade au château de Devin vaut le coup aussi bien pour la dimension historique du lieu que pour les paysages. De mon point de vue, deux journées suffisent amplement pour visiter la capitale slovaque.
Bratislava est une ville en transformation et qui se développe à grande vitesse. On y ressent beaucoup moins le passé communiste qu’à Varsovie, Riga ou Sofia par exemple. En revanche, les influences germaniques et hongroises sont assez marquées.
Concernant le coût de la vie, il est inférieur par rapport à la France mais les prix ne sont pas non plus dérisoires (plus ou moins divisés par 2). Sachez qu’en Slovaquie le salaire moyen se situe autour des 800 euros.
En tout cas, pour un week-end en amoureux ou pour une virée entre copains, Bratislava a les atouts pour vous séduire 🙂

La suite de nos aventures en Slovaquie arrive très prochainement.

Quelques adresses à Bratislava

Où dormir :

  • Le Patio Hostel : grande auberge de jeunesse située à 300 mètres de la vieille ville de Bratislava. Dortoirs confortables et plutôt bien agencés. Pièces communes spacieuses et très bien équipées. Cuisine bien équipée. Accueil des vélos. Seul bémol : la chaleur asphyxiante notamment dans les chambres.
    Comptez autour de 10 euros pour un lit en dortoir sans petit-déjeuner.

Où manger :

  • Restaurant Samovar : restaurant russe situé entre la vieille ville et le château. Très bien pour découvrir la gastronomie russe. Portions assez conséquentes, notamment le dessert. Plats de qualité. Service rapide et professionnel.
    Comptez entre 15 et 20 euros par personne pour un menu avec entrée, plat, dessert et boisson.

Pour retrouver le carnet de voyage de notre road trip en Slovaquie, c’est ici : road trip et randonnées en Slovaquie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *