Voyage au Sri Lanka : Mirissa, les plages de la côte Sud et safari à Ude Walawe

Plage de Mirissa au Sri Lanka Mirissa et ses plages bordées de cocotiers en fin de journée.
Une fin de voyage en douceur sur la côte méridionale du Sri Lanka (@courir-lemonde)

Quatrième et dernier pays de notre aventure en Asie du Sud-Est, le Sri Lanka nous a régalé avec ses paysages variés, sa végétation luxuriante, sa faune sauvage et ses  plages donnant sur l’Océan Indien. En 22 jours, nous avons parcouru une bonne partie du pays à l’exception de la région de Jaffna, localisée tout au Nord du Sri Lanka. Nous avons beaucoup aimé la région montagneuse du centre de l’île entre Kandy et Ella. Les paysages y sont fantastiques ! Si nous avons apprécié le Sri Lanka, c’est aussi parce que c’est de loin le pays où nous avons vu le plus d’animaux sauvages (singes, écureuils, paons, éléphants …). Très chouette !
Par ailleurs, l’île regorge de belles plages que ça soit sur la côte méridionale (secteur de Mirissa, Tangale …) ou sur la côte orientale (secteur de Trincomalee, Uppuveli …). Des lieux parfaits pour se détendre et profiter de la douceur de l’Océan Indien.
Le Sri Lanka, c’est aussi un pays où l’on mange bien (sambol, dal de lentilles, riz et légumes au curry, kotthu roti, papadam, hoppers…) et où nous avons trouvé qu’il était simple de voyager grâce au réseau de bus et de train extrêmement dense et aux locaux toujours prêts à vous renseigner.
Dans ce dernier article consacré au Sri Lanka, nous vous emmenons dans l’extrême Sud du pays du parc national de Uda Walawe à la station balnéaire de Mirissa.

Nos coups de cœur dans le Sud du Sri Lanka 🙂

  • l’atmosphère détente et vacances de Mirissa. L’idéal pour terminer notre aventure de 4 mois et demi en Asie du Sud-Est
  • la plage de Mirissa et ses superbes vagues
  • la possibilité d’observer la faune sauvage dans le parc national d’Uda Walawe

Safari animalier dans le parc national de Uda Walawe

Au départ de Ella, nous avons poursuivis notre descente vers le Sud du pays. Entre Ella et la côte méridionale du Sri Lanka, nous avions préalablement repéré le parc national de Uda Walawe. Ce parc national figure parmi les lieux les plus réputés du pays pour observer la faune sauvage du Sri Lanka. Dès lors, nous avons décidé de faire un safari dans le parc national de Uda Walawe. En route !

Le parc national de Uda Walawe se localise à environ 100 kilomètres de Ella. Pour nous y rendre, nous avons pris deux bus différents :

  • Ella – Wellawaya
  • Wellawaya – parc national de Uda Walawe

Comme partout au Sri Lanka, le prix des transports en bus est dérisoire pour les voyageurs occidentaux. Comptez 180 LKR soit moins de 1 euro par personne pour effectuer ces deux trajets en bus.
Malgré les temps de trajet plutôt courts, c’est une nouvelle journée de transport assez éreintante surtout pour moi, à nouveau ballotté sur des routes de montagnes notamment entre Ella et Wellawaya.

A Udawalawa, nous trouvons un hébergement à quelques hectomètres du centre-ville de cette modeste bourgade qui semble principalement vivre du tourisme lié à la proximité immédiate du parc national de Uda Walawe. Au Sandalwood cottage, nous disposons d’une petite cahutte en bois plutôt confortable pour 2 652 LKR soit 13 euros. En début de soirée, nous sortons pour dîner. Pour changer des traditionnels “rice and curry”, nous nous laissons tenter par une pizza dans le restaurant Ice Burge Family.

Samedi 24 mars, le réveil sonne dès 5h00 du matin. Malgré l’heure avancée, nous nous levons avec entrain car aujourd’hui, c’est safari ; et pour nous deux, c’est une grande première.
A 5h30, une jeep vient nous chercher à notre hébergement. Le guide nous accueille et nous fait monter à l’arrière de la voiture. Vers 6h00, tandis que le soleil se lève, nous pénétrons dans le parc national de Uda Walawe, au milieu d’une horde de jeep. Ça fait un peu usine à touristes ! Nous qui aimons le calme et les grands espaces, nous sommes un peu désabusés … Heureusement, par la suite, les véhiculent se dispersent dans les paysages de savane arborée à la rencontre de la faune sauvage.

Notez que concernant l’organisation du safari à Uda Walawe, nous n’avons pas eu grand chose à faire. C’est  le propriétaire de la chambre d’hôtes qui a tout orchestré.
Le prix de notre safari à Ude Walawe ? Au total, nous avons payé l’équivalent de 28 euros chacun pour l’entrée dans le parc national et la location de la jeep avec le guide. Le safari dure environ 2h30. 

Retour en images sur notre safari dans le parc national de Uda Walawe à la rencontre des animaux sauvages du Sri Lanka.

Parc national d'Uda WalaweLever de soleil dans le parc national d’Uda Walawe (@courir-lemonde)

Parc national d'Uda WalaweLes paons sont assez nombreux à Uda Walawe (@courir-lemonde)

Parc national d'Uda WalaweOn y trouve également de multiples espèces d’oiseaux (@courir-lemonde)

Parc national d'Uda Walawe

Parc national d'Uda Walawe Elephant Un éléphant se cache derrière les broussailles … (@courir-lemonde)

Parc national d'Uda Walawe… pendant que les buffles s’adonnent à une petite baignade (@courir-lemonde)

Safari animaux Sri Lanka Parc national d'Uda WalaweUn Tantale indien (@courir-lemonde)

Parc national d'Uda WalawePrudence, les crocodiles ne sont pas loin (@courir-lemonde)

Safari au Sri Lanka Parc national d'Uda WalaweEncore un bel oiseau (@courir-lemonde)

Elephant Parc national d'Uda WalaweNous apercevons à nouveau quelques éléphants dans les hautes herbes
(@courir-lemonde)

Safari Uda walawe Elephant Sri LankaA la lisière du parc national d’Uda Walawe, dernière rencontre avec un éléphant
(@courir-lemonde)

Soleil, plage et détente à Mirissa

En milieu de matinée, nous sommes de retour au sandalwood cottage. Nous débriefons du safari tout en prenant notre second petit-déjeuner de la matinée. Globalement, nous sommes un peu déçus. Nous regrettons l’absence d’un guide passionnant, le côté usine à touristes et le manque de liberté durant le safari.
Par la suite, nous prenons la route de Mirissa car nous ne voulons pas nous éterniser à Udawalawa, où il n’y a pas grand chose d’intéressant à faire à nos yeux.

Depuis Udawalawa, nous avons pris deux bus et un tuk-tuk pour rallier Mirissa :

  • Udawalawa – Tangalle en bus
  • Tangalle – Matara en bus
  • Matara – Mirissa en tuk-tuk

A Mirissa, nous trouvons rapidement notre logement : le Garden Inn. Ce dernier, tenu par une adorable famille et situé à 5 minutes de la plage de Mirissa est vraiment une adresse charmante que nous recommandons à 100%.
Notre fin de journée, très tranquille et relaxante, donne le ton de nos quatre journées passées dans cette station balnéaire de la côte méridionale du Sri Lanka. Entre les cocotiers qui bordent la plage de Mirissa, nous activons le mode vacances pour terminer en douceur notre aventure en Asie du Sud-Est.

Les journées suivantes se déroulent paisiblement. Plusieurs fois par jour, nous allons à la plage. Tandis qu’Elisa fignole son beau bronzage, je me régale dans les vagues virevoltantes de l’océan Indien.
Un matin, alors que nous nous baignons tous les deux un peu à l’écart de la grande plage de Mirissa, une tortue vient nous saluer de près. Un moment bref mais magique ! Entre les sessions à la plage et les promenades, nous nous régalons aussi de nos derniers repas sri-lankais concoctés par nos hôtes. Incontestablement, la cuisine du Sri Lanka est celle que nous avons préférée durant notre voyage en Asie du Sud-Est. 

Mirissa sud sri lanka plageCertes assez touristique, le littoral à Mirissa est paradisiaque

Mirissa plage Sri Lanka snorkellingPlage bordée de cocotiers à Mirissa (@courir-lemonde)

Belles couleurs sur le marché de Mirissa (@courir-lemonde)

Dernier coucher de soleil à Mirissa. Le lendemain, nous prenons le train pour Colombo. La fin de notre périple est toute proche (@courir-lemonde)

Mercredi 28 mars, le départ de Mirissa sonne un peu comme la fin de notre aventure en Asie. Depuis la ville de Matara, nous rejoignons Columbo via le train. Le trajet dure environ trois heures et coûte 230 LKR par personne soit environ 1,2 euros.
De retour à Columbo, la boucle est bouclée. Cependant, en fin de journée, un massage ayurvédique nous attend. C’est Sabrina, jeune Française rencontrée à Kandy qui nous avait mis en relation avec un médecin installé dans la périphérie de Columbo. L’expérience est intéressante et nous sommes content d’avoir testé cette technique de massage typique du Sri Lanka avant de quitter le pays.

Quelques adresses dans le Sud du Sri Lanka (Uda Walawe et Mirissa)

Où dormir :

  • Sandawood cottage (Uda Walawe) : chambre d’hôtes située à 1 kilomètres du bourg de Udawalawa. Petite hutte en bois bien agencée et confortable. Comptez autour de 2 600 LKR soit environ 13 euros pour une chambre sans petit-déjeuner.
  • Garden Inn (Mirissa) : établissement très propre et calme situé à deux pas de la plage de Mirissa. Chambres spacieuses et très confortables. Cadre verdoyant et tropical. Cette guesthouse est tenue par une famille adorable et accueillante. Petit-déjeuner et repas succulents. Comptez autour de 4000 LKR soit environ 22 euros pour une chambre avec petit-déjeuner.

Pour retrouver nos autres carnets de voyage au Sri Lanka :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *