Voyage au Laos : halte à Vang Vieng entre Luang Prabang et Vientiane


Vang Vieng Laos panorama
Panorama sur la région montagneuse qui entoure Vang Vieng (@courir-lemonde)

C’est le pays que nous souhaitions absolument visiter durant ce voyage. Et, nous tirons un bilan positif de nos 29 jours au Laos. Un pays à l’atmosphère très relax !
Nous avons parcouru le pays du Nord au Sud en suivant sa colonne vertébrale, le Mékong. Depuis les paisibles villages de Nong Khiaw et de Muang Ngoy localisés dans le Nord du pays, nous avons atteint l’archipel de Si Phan Don, plus connu des voyageurs sous le nom de 4000 îles. Bien que très touristique, Luang Prabang et sa superbe situation géographique nous a plu tandis que la surfaite Vang Vieng fut une déception. En revanche, gros coup de cœur pour la boucle de Thakhek et ses somptueux paysages. La tranquille capitale Vientiane fut également une belle surprise.
Pays communiste et largement rural, le Laos offre un joli dépaysement culturel aux visiteurs même si la mondialisation et le tourisme de masse tendent à atténuer les spécificités locales. C’est au Laos que nous avons fait le plus de rencontres de voyageurs, notamment de Français, car le pays est tout en longueur et les visiteurs suivent à peu près tous le même circuit.
Enfin, nous avons trouvé les Laotiens attachants bien que parfois un peu nonchalants. Nous gardons en mémoire quelques belles rencontres principalement à Nong Khiaw, Muang Ngoy et sur la boucle de Thakhek.
Dans cet article, retour sur nos aventures dans la région de Vang Vieng, au milieu des pics karstiques et des masses de touristes coréens. Sur la route entre Luang Prabang et Vientiane, la capitale laotienne, nous y avons fait une halte de trois journées. 

Nos coups de cœur à Vang Vieng 🙂 

  • les somptueux couchers de soleil sur les montagnes karstiques 
  • le fromage de chèvre de Organic farm , tout près de Vang Vieng 

De Luang Prabang à Vang Vieng : 6h30 de bus pour parcourir 180 kilomètres

Mercredi 7 février, nous quittons définitivement l’élégante mais très touristique ville de Luang Prabang. Nous mettons le cap vers le Sud en vue de rallier la capitale du pays, Vientiane, d’ici la fin de semaine.
Avant de quitter la belle Luang Prabang, nous jouons une ultime partie de cartes avec nos camarades de voyage Lucille et Chloé puis nous faisons quelques provisions alimentaires car le trajet en bus vers Vang Vieng promet d’être long.
A 14h00, installés, dans un bus plutôt confortable, nous partons de la gare routière Sud de Luang Prabang. En route vers notre destination du jour : la ville de Vang Vieng, située à 180 kilomètres de Luang Prabang. 

Trajet en bus Luang Prabang Vang Vieng Laos backpacker

Entre Luang Prabang et Vang Vieng, le parcours est très montagneux
(@courir-lemonde)

Nous atteignons Vang Vieng vers 20h30 à la suite d’un long et chaotique trajet en bus. Sinueuse, parfois dangereuse et souvent pleine de trous, la route entre Luang Prabang et Vang Vieng est particulièrement délicate. Nous sommes soulagés (surtout Valentin qui n’aime vraiment pas ces interminables trajets) lorsque le bus nous dépose à la gare routière Nord de Vang Vieng.
Comme de coutume, la gare routière est légèrement excentrée afin d’inciter les voyageurs à prendre un tuk-tuk pour rallier le centre de la ville. Fatigués, nous nous exécutons ! Le conducteur du tuk-tuk nous dépose tout près de la guesthouse recommandée par Lucille et Chloé : le Many Riverside. L’accueil bien plus frisquet que l’air ambiant et l’état des chambres peu attrayant nous laissent dubitatif mais l’heure étant avancée et la fatigue bien présente nous posons nos sacs-à-dos en ces lieux. Au Many Riverside, comptez 100 000 LAK soit environ 10 euros par nuit. 

Du fromage de chèvre, des grottes et des Coréens à gogo à Vang Vieng

Le lendemain, nous attaquons la journée avec la volonté de découvrir les environs de Vang Vieng à vélo. De fait, après un petit-déjeuner à base de mango sticky rice, nous louons deux vélos (25 000 LAK soit 2,5 euros par vélo) pour explorer la campagne alentour.
Dans un premier temps, nous prenons la direction d’un lieu recommandé par des voyageurs rencontrés en Indonésie : Organic farm. Il s’agit d’une ferme qui produit son propre fromage de chèvre. Elle se trouve à environ 5 kilomètres de Vang Vieng (en direction du Nord). Nous l’atteignons facilement à vélo.
Une fois sur place, nous nous posons puis nous dégustons du fromage de chèvre chaud toasté sur un lit d’oignons caramélisés. Succulent 🙂

Vang Vieng paysages rizières Laos Rizières asséchées près de Vang Vieng (@courir-lemonde) 

fromage de chevre Laos Vang Vieng A Organic farm non loin de Vang Vieng, il est possible de déguster du fromage de chèvre fabriqué sur place ; quel régal (@courir-lemonde) 

Après cette pause gustative, nous poursuivons notre échappée dans la campagne laotienne. Depuis plusieurs semaines déjà, la saison sèche, marquée par très peu de précipitation, rythme les journées. Les paysages s’en ressentent en nous offrant de vastes zones de rizières asséchées par le soleil et la fournaise ambiante. Aujourd’hui encore, le soleil tape fort, et malgré le parcours plutôt plat, nous peinons sur nos bicyclettes. La chaleur est accablante !

Au bout d’un moment, nous bifurquons sur un petit chemin de terre en direction de la rivière Nam Song puis de quelques grottes que nous avions repérées préalablement sur la carte. Nous visitons la grotte de Pho Thao à la lumière de lampes frontales prêtées à l’entrée de ce site très peu touristique.
A l’intérieur de la cavité souterraine, Elisa n’est pas rassurée ; il faut dire qu’on n’y voit pas grand chose malgré nos éclairages. Néanmoins, entre de belles stalactites, nous apercevons plusieurs grosses araignées. Comptez 10 000 LAK soit 1 euro par personne pour l’entrée.

grotte karstique Laos Vang ViengElisa à l’entrée de la grotte de Pho Thao.
L’intérieur est sombre et absolument pas éclairé (@courir-lemonde)

Quelques rencontres sympathiques dans la grotte (@courir-lemonde)

Après cette courte et rafraichissante balade souterraine, nous reprenons la route en direction de Vang Vieng.  En chemin, nous traversons des hameaux qui semblent vivre exclusivement de l’agriculture. Le temps semble s’y être arrêté et la vie semble si calme ici !

Randonnée à vélo Vang Vieng LaosLa vie semble paisible dans les villages situés autour de Vang Vieng. Bien sûr, l’agriculture occupe une place prépondérante dans le quotidien des habitants
(@courir-lemonde)

Vang Vieng transport LaosPas de problème, ça passe large … Toujours relax les Laotiens (@courir-lemonde)

location vélo vang vieng Un troupeau de vaches nous ouvre la route pour le retour sur Vang Vieng
(@courir-lemonde)

De retour à Vang Vieng, nous effectuons un petit crochet par notre logement avant de ressortir pour la soirée. Nous dînons au restaurant indien Dhaka où nous retrouvons, avec plaisir, Clothilde et Mélina, deux jeunes françaises rencontrées dans le Nord du pays quelques jours auparavant.
Ensuite, elles souhaitent nous faire découvrir le Sakura bar, un club emblématique des nuits très animées de Vang Vieng. L’ambiance y est effectivement très festive. Et le seul fait de regarder ces masses de jeunes Coréens en train de s’ambiancer sur de la musique techno vaut le détour. Mais quel contraste avec la vie des villages situés dans les alentours. Nous profitons du spectacle avant de rentrer à la guesthouse.

Vang Vieng est un peu “le Ibiza des jeunes Coréens”. Difficile de faire plus de dix mètres dans la ville sans en croiser un. Dès la nuit tombée, ils s’ambiancent sur le dance floor du Sakura bar, haut lieu des nuits de Vang Vieng. Un véritable spectacle !(@courir-lemonde) 

Pics karstiques et fabuleux couchers de soleil à Vang Vieng

Samedi 10 février, nous nous levons de bonne heure pour aller randonner dans les montagnes environnantes. “A la fraîche”, nous prenons notre petit-déjeuner à Olala 2, tout près de notre guesthouse. La vue sur les pics karstiques qui bordent la ville y est très agréable et la nourriture tout à fait correcte.
A 9h00, nous attaquons la randonnée. Nous traversons la rivière Nam Song avant de marcher sur une longue portion plate en direction des montagnes. Malgré l’heure matinale, le soleil tape déjà fort et il fait très chaud. Nous suons à pleines gouttes.

Après environ une heure de marche depuis Vang Vieng, nous arrivons au pied du Pha Ngern view point. La route toute plate jusqu’à présent se mue en chemin escarpé à flanc de montagne. Nous traversons des zones de végétation très dense. Au bout d’une quarantaine de minutes d’effort, nous atteignons un joli point de vue. Depuis les hauteurs, un beau panorama sur les montagnes et les environs s’offre à nos yeux satisfaits. Pas aussi somptueux et sauvage que dans le Nord du pays du côté de Nong Khiaw mais tout de même très charmant. Nous nous y posons un bout de temps avant de prendre le chemin du retour vers Vang Vieng.
La suite de la journée est tranquille. Nous profitons du beau coucher de soleil sur les montagnes et la rivière avant de dîner au restaurant indien Dhaka. 

rando Laos Vang Vieng karstUne randonnée à l’assaut des pics karstiques de Vang Vieng (@courir-lemonde)

Point de vue Vang Vieng LaosAu sommet la vue est belle, légèrement altérée par les brumes de chaleur
(@courir-lemonde)

Charmante créature que ce gros lézard (@courir-lemonde) 

coucher de soleil laos Vang Vieng

A Vang Vieng, les couchers de soleil sont magnifiques (@courir-lemonde)

Dimanche en tout début d’après-midi, nous prenons la route de la capitale laotienne, Vientiane. En moins de quatre heures, un bus nous y conduit pour 50 000 LAK soit 5 euros par personne.
De Vang Vieng, nous retenons de beaux paysages et de somptueux couchers de soleil sur les montagnes karstiques. Cependant, nous n’avons pas apprécié la ville qui est un peu surfaite et l’ambiance “fêtarde et alcoolisée” qui y règne. Que de jeunes Coréens en masse et de backpackers là uniquement pour faire la fête. 
Notre passage à Vang Vieng ne restera pas dans les annales alors en route pour Vientiane. A découvrir au prochain épisode 🙂

Quelques adresses à Vang Vieng 

Où manger à Vang Vieng :

  • Dhaka : restaurant proposant des spécialités d’Inde et du Bangladesh. Nourriture correcte et accueil sympathique. Moins qualitatif que les restaurants indiens de Nong Khiaw et de Muang Ngoy. Environ 30 000 LAK soit 3 euros par personne. 
  • Olala 2 : adresse bien située avec une terrasse qui donne sur les montagnes. Pas mal de choix, notamment pour le petit-déjeuner (omelettes, muesli, fruits). Accueil sympathique. Comptez 30 000 LAK soit 3 euros par personne. 
  • Organic farm : ferme produisant du fromage de chèvre située à 5 kilomètres de Vang Vieng. Incontournable pour les amateurs de fromages en manque. Accueil froid et tarifs assez élevés.

Où dormir à Vang Vieng :

  • Many riverside : guesthouse située sur les bords de la rivière Nam Song. Accueil frisquet et chambres rudimentaires. Bon emplacement ! Comptez 100 000 LAK soit 10 euros par nuit pour une chambre sans petit-déjeuner.

Pour retrouver nos autres carnets de voyage au Laos :

1 réflexion sur « Voyage au Laos : halte à Vang Vieng entre Luang Prabang et Vientiane »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *