Voyage au Laos : Vientiane, une capitale à taille humaine


Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-Est
Sillonner Vientiane à vélo est une bonne manière de découvrir la capitale laotienne.
En effet, contrairement à la plupart des capitales du Sud-Est asiatique, la circulation automobile n’y est pas trop dense (@courir-lemonde) 

C’est le pays que nous souhaitions absolument visiter durant ce voyage. Et, nous tirons un bilan positif de nos 29 jours au Laos. Un pays à l’atmosphère très relax !
Nous avons parcouru le pays du Nord au Sud en suivant sa colonne vertébrale, le Mékong. Depuis les paisibles villages de Nong Khiaw et de Muang Ngoy localisés dans le Nord du pays, nous avons atteint l’archipel de Si Phan Don, plus connu des voyageurs sous le nom de 4000 îles. Bien que très touristique, Luang Prabang et sa superbe situation géographique nous a plu tandis que la surfaite Vang Vieng fut une déception. En revanche, gros coup de cœur pour la boucle de Thakhek et ses somptueux paysages. La tranquille capitale Vientiane fut également une belle surprise.
Pays communiste et largement rural, le Laos offre un joli dépaysement culturel aux visiteurs même si la mondialisation et le tourisme de masse tendent à atténuer les spécificités locales. C’est au Laos que nous avons fait le plus de rencontres de voyageurs, notamment de Français, car le pays est tout en longueur et les visiteurs suivent à peu près tous le même circuit.
Enfin, nous avons trouvé les Laotiens attachants bien que parfois un peu nonchalants. Nous gardons en mémoire quelques belles rencontres principalement à Nong Khiaw, Muang Ngoy et sur la boucle de Thakhek.
Dans cet article, retour sur notre passage dans la capitale laotienne : Vientiane.

Nos coups de cœur à Vientiane 🙂  

  • une capitale à taille humaine et assez calme qui se découvre aisément à pied ou à vélo
  • le marché de nuit et les bords du Mékong très animés en fin de journée

Vientiane : une capitale aux airs de village

Si l’Asie du Sud-Est possède de nombreuses mégalopoles surpeuplées, grouillantes et polluées comme Bangkok, Jakarta, ou encore Manille, Vientiane n’a rien à voir avec ces mastodontes urbains. Peuplée de seulement 800 000 habitants, la capitale laotienne est une ville à taille humaine. Ce qualificatif est renforcé par le peu de verticalité dans les constructions et l’aspect assez aéré des habitations. Malgré tout, Vientiane est en pleine expansion depuis une quinzaine d’années et il y a fort à parier que sa population augmente très rapidement.

De Vang Vieng, le trajet en bus vers Vientiane se fait très bien. Comptez environ 3h30 de trajet pour couvrir les 160 kilomètres qui séparent les deux villes. A Vientiane, le bus nous dépose dans le centre-ville à environ deux kilomètres de notre pied-à-terre à Vientiane : l’auberge de jeunesse Ali hostel.
Cette première marche dans Vientiane nous permet de prendre la température de la capitale laotienne. Chargés de nos sacs-à-dos, nous traversons des rues où la concentration de restaurants français est forte. Plus qu’ailleurs au Laos, on sent vraiment l’influence de la colonisation française à Vientiane.
Avant d’atteindre l’auberge de jeunesse, nous longeons le marché de nuit qui se prépare sur le quai Fa Ngum, à deux pas du Mékong que nous retrouvons avec plaisir.

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-EstPeu avant la tombée du jour, le marché de nuit se prépare (@courir-lemonde)

Qu’on se le dise l’auberge de jeunesse Ali hostel n’est pas un très bon plan pour se loger à Vientiane. L’accueil y est un peu frisquet, les chambres sont exiguës, et le petit-déjeuner n’est vraiment pas sensationnel. Vous n’y trouverez rien d’extraordinaire à priori.
En ce début de soirée, nous ne nous y attardons pas puisque nous partons retrouver Clothilde et Melina. Avec nos camarades françaises rencontrées dans le Nord du Laos, nous dînons sur le marché de nuit de Vientiane. L’ambiance y est conviviale et le mélange entre les touristes et les locaux est équilibré. A quatre, nous partageons une sorte de “fondue laotienne” où baignent des légumes et de la viande. Plutôt bon cette “fondue asiatique” même si cela ne remplace pas une bonne raclette 🙂
Par la suite, nous prolongeons la soirée dans un bar branché de Vientiane à quelques pas de là : le Bor Pen Nyang Bar and Restaurant. D’humeur très bavarde, Elisa y fait notamment la rencontre de ladyboys.

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-EstAvec Clothilde et Mélina, petite “fondue laotienne” au marché de nuit de Vientiane (@courir-lemonde)

Laos Vientiane marché de nuit Ambiance festive et détendue au marché de nuit de Vientiane (@courir-lemonde)

La découverte de Vientiane :
architecture communiste, temples bouddhistes et balades le long du Mékong

Si la journée du lundi 12 février fut relativement tranquille, c’est surtout le lendemain que nous avons exploré la capitale laotienne. Pour découvrir Vientiane, nous avons loué des vélos auprès de notre auberge de jeunesse (20 000 LAK par vélo de mémoire). Capitale calme, sereine et plutôt plate, Vientiane se prête très bien au vélo en dépit d’un manque d’infrastructures dédiées aux cyclistes. 

Pas du tout convaincu par le petit-déjeuner de notre auberge de jeunesse, nous commençons notre balade par une halte gourmande à Banneton, où nous dégustons avec entrain croissants et pains au chocolat. Un régal 🙂
Ensuite, à bicyclette, nous empruntons la longue avenue Lan Xang, surnommée les “Champs Elysées” de Vientiane. La circulation y est modérée. C’est plaisant de s’y balader à vélo.
Les photos et vidéos à suivre donnent un aperçu de l’avenue la plus célèbre de la ville.

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-EstLe palais présidentiel à Vientiane. L’architecture du bâtiment rappelle quelque peu l’URSS (@courir-lemonde)

Vientiane Laos communismeBâtiment du parti communiste laotien à Vientiane. Notez qu’au Laos, le parti communiste dirige le pays d’une main de fer depuis une quarantaine d’années (@courir-lemonde)

Nous avons découvert Vientiane à vélo. La capitale laotienne n’est pas trop encombrée par les voitures et c’est plutôt agréable de visiter Vientiane à bicyclette
(@courir-lemonde)

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-EstL’arc de triomphe de Vientiane, le Patuxai. Edifié en 1969, il rend hommage aux Laotiens morts pendant les guerres prérévolutionnaires (@courir-lemonde)  

Du Patuxai, nous poursuivons notre chemin en direction du Pha That Luang, monument le plus sacré du pays avec son impressionnant Bouddha couché. Difficile de manquer le site lorsque l’on vient du Patuxai car c’est presque toujours tout droit.
Sur place, nous y découvrons de somptueux temples bien préservés. Notez que pour voir le Bouddha couché et visiter les temples situés à côté, l’entrée est gratuite ! 

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-Est

Le temple bouddhiste de That Luang Tai Temple, tout proche du Pha That Luang (@courir-lemonde)

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-Est

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-Est Bouddha couché Le Bouddha couché : très impressionnant (@courir-lemonde)

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-Est

Le temple de That Luang Tai est orné de nombreux motifs religieux (@courir-lemonde)

Après cette découverte culturelle et religieuse, nous retournons dans le centre de la ville pour y déjeuner avec Thierry, l’oncle d’une voisine d’Elisa. Directeur d’une entreprise sur place, ce dernier habite à Vientiane depuis une quinzaine d’années et nous raconte pas mal d’anecdotes sur le Laos en général. Une rencontre instructive !

La chaleur étant accablante, je me pose à l’auberge de jeunesse durant une partie de l’après-midi tandis qu’Elisa, plus à l’aise avec le climat local, part flâner dans Vientiane. Ce n’est que vers 17h00 que nous nous retrouvons : direction les bords du Mékong pour une promenade.
Nous découvrons une très agréable balade, idéale à faire à la tombée de la nuit. De toniques cours de sport en plein air et d’alléchants stands de street food occupent l’espace… L’atmosphère invite à la relaxation et les locaux sont nombreux à se balader et à se détendre face au gigantesque Mékong.
Nous y passons un très bon moment avant de rejoindre notre camarade Stéphane pour une soirée crêperie bretonne chez Suzette (cf adresses). Une sympathique dernière soirée à Vientiane en somme. En effet, demain, c’est déjà le jour du départ vers Thakhek et le Sud du Laos. 

Vientiane Laos

De nombreux stands de street-food sont installés face au Mékong (@courir-lemonde)

Cours de sport sur les bords du Mékong à la tombée du jour (@courir-lemonde)

Vientiane la capitale du Laos voyage en Asie du Sud-EstA Vientiane, les bords du Mékong sont très animés. Les locaux aiment s’y poser pour manger entre amis, en famille ou en amoureux (@courir-lemonde)

Quelques adresses à Vientiane

Où manger à Vientiane :

  • Le marché de nuit de Vientiane : vous y trouverez de nombreux stands de street food. Excellent rapport qualité prix et ambiance décontractée. Pas trop de touristes. Environ 15 000 LAK soit 1,5 euros par personne. 
  • Crêperie Suzette : excellente adresse pour les Bretons en manque de crêpes et de galettes. Nous y avons mangé avec Stéphane (cyclovoyageur Nantais). Accueil sympathique. Relativement onéreux par rapport au coût de la vie sur place. Comptez 50 000 LAK soit 5 euros par personne. 
  • Banneton : encore une adresse pour les Français en manque de douceur. Croissants et pains au chocolat à déguster pour se faire un petit plaisir. Tarifs élevés, quasi similaires à la France.

Où dormir à Vientiane :

  • Ali hostel : auberge de jeunesse bien située, très proche du marché de nuit. Accueil frisquet et chambres rudimentaires. Comptez 100 000 LAK soit 10 euros par nuit pour une chambre privative, incluant le petit-déjeuner (peu appétissant)

Pour retrouver nos autres carnets de voyage au Laos :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *