Voyage au Laos : les 4 000 îles, un archipel sur le Mékong près de la frontière cambodgienne

 

Les 4000 iles au Laos Carte postale de l’archipel des 4 000 îles tout au Sud du Laos (@courir-lemonde)

C’est le pays que nous souhaitions absolument visiter durant ce voyage. Et, nous tirons un bilan positif de nos 29 jours au Laos. Un pays à l’atmosphère très relax !
Nous avons parcouru le pays du Nord au Sud en suivant sa colonne vertébrale, le Mékong. Depuis les paisibles villages de Nong Khiaw et de Muang Ngoy localisés dans le Nord du pays, nous avons atteint l’archipel de Si Phan Don, plus connu des voyageurs sous le nom de 4000 îles. Bien que très touristique, Luang Prabang et sa superbe situation géographique nous a plu tandis que la surfaite Vang Vieng fut une déception. En revanche, gros coup de cœur pour la boucle de Thakhek et ses somptueux paysages. La tranquille capitale Vientiane fut également une belle surprise.
Pays communiste et largement rural, le Laos offre un joli dépaysement culturel aux visiteurs même si la mondialisation et le tourisme de masse tendent à atténuer les spécificités locales. C’est au Laos que nous avons fait le plus de rencontres de voyageurs, notamment de Français, car le pays est tout en longueur et les visiteurs suivent à peu près tous le même circuit.
Enfin, nous avons trouvé les Laotiens attachants bien que parfois un peu nonchalants. Nous gardons en mémoire quelques belles rencontres principalement à Nong Khiaw, Muang Ngoy et sur la boucle de Thakhek.
Dans cet article, retour sur notre dernier stop au Laos : 4 jours sur l’archipel de Si Phan Don, plus connu sous le nom de 4 000 îles. 

Nos coups de cœur aux 4 000 îles : 

  • l’île de Don Khon, et ses belles cascades, nettement plus sauvage que l’île de Don Det où pullulent bars et restaurants  
  • les beaux couchers de soleil sur le Mékong 
  • l’atmosphère très relax et détendue de l’archipel 

Se rendre aux 4 000 îles depuis Thakhek

Lundi 19 février, nous quittons la ville de Thakhek en direction de l’archipel des 4 000 îles tout au Sud du Laos pour ce qui s’annonce être notre dernier stop dans le pays. En effet, cela fait déjà plus de 20 jours que nous arpentons le Laos et de fait la date d’expiration de notre visa de 30 jours approche à grandes enjambées.
Pour rallier les 4 000 îles, gigantesque archipel flottant sur le Mékong, deux journées de transport sont nécessaires depuis Thakhek. 

  • 5h de bus entre Thakhek et Paksé 
  • 3h30 de bus entre Paksé et Nakasong d’où partent des pirogues pour l’île de Don Det sur l’archipel de Si Phan Don

Notez que le trajet peut se faire en une journée car il existe des bus qui relient Thakhek et l’archipel des 4 000 îles. Néanmoins, nous n’optons pas pour cette option car nous voulons prendre notre temps et passer par Paksé, la troisième ville du pays.

Avec nos camarades Yohan et Ella que nous avons rencontrés durant la boucle de Thakhek, nous arrivons à Paksé en milieu d’après-midi. La chaleur est insoutenable. Et c’est logique, plus nous allons vers le Sud et plus il fait chaud. Les 8°C de Muang Ngoy dans le Nord du pays sont un lointain souvenir.
Pendant le trajet en bus, Yohan avait réservé deux chambres dans un hôtel de Paksé, le Lankham hotel. A notre arrivée dans cette ville peuplée d’environ 80 000 habitants, nous prenons possession de nos chambres. De nauséabondes odeurs de moisissures nous y accueillent alors nous demandons à changer de chambre. Notre nouvelle piaule est légèrement moins odorante. Nous nous en contentons ; pour une seule nuit ça passera !

Le lendemain matin, à La Boulange, une boulangerie tenue par un sympathique français, nous petit-déjeunons de brioches et de pains tout juste sortis du four. Quel régal pour nos papilles quelque peu usées par trois mois de nourriture asiatique !
Après ce festin matinal, c’est le moment de quitter nos amis Yohan et Ella. Eux vont parcourir à moto la région du plateau des Bolovens tandis que nous filons vers les 4 000 îles. Nous restons en contact et nous espérons nous revoir bientôt (ce sera le cas à Bangkok puis à Nantes et bientôt en Suisse).

Depuis le centre-ville de Paksé, un tuk-tuk nous guide vers la gare routière Sud située à 8 kilomètres de là et d’où partent les bus pour les 4 000 îles.
Serrés comme des sardines, nous nous entassons au milieu des locaux dans une sorte de “grand tuk-tuk”. Le trajet dure 3h30 et coûte 40 000 LAK soit environ 4 euros par personne.
Dans le courant de l’après-midi, nous sommes bien heureux d’atteindre enfin le petit port de Nakasong. Quel soulagement, l’archipel des 4 000 îles n’est plus très loin. Il ne nous reste plus qu’à trouver un bateau afin de traverser le Mékong jusqu’à l’île de Don Det où nous souhaitons nous rendre. Quelques minutes plus tard, c’est chose faite. Dans un bateau traditionnel, un local nous y conduit pour 30 000 LAK soit environ 3 euros.

Transport en bus au laosVendeurs de brochettes de viande dans le bus entre Thakhek et Paksé
(@courir-lemonde) 

Transport en bus au laosUn minibus plus que brinquebalant à la gare routière de Paksé (@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 iles

Arrivée sur l’archipel de Si Phan Don (@courir-lemonde)

L’île de Don Det

A notre arrivée sur l’île de Don Det, nous nous mettons de suite en quête d’un logement, guidés par notre envie du moment : se poser ! A la suite d’une éreintante heure de recherche, sous un soleil de plomb, nous finissons par trouver un hébergement attractif et situé au calme face au Mékong (côté lever du soleil). En retrait de l’agitation des bars et restaurants, nous posons nos sacs-à-dos pour 4 jours du côté de la guesthouse Mister Phao. Place au repos et à la détente après de longues journées de transport et de découvertes depuis Luang Prabang. 

Don Det est l’île la plus touristique de l’archipel de Si Phan Don. On y trouve de nombreux bars, divers restaurants et une multitude de logements, notamment dans la partie Nord de l’île. Ce secteur de l’île est très animé et fréquenté.
Davantage sauvage, le reste de l’île est nettement plus calme et faiblement peuplé.

Laos Mekong 4000 ilesSur les 4 000 îles, la plupart des habitants vivent de la pêche ou du tourisme
(@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 ilesUn troupeau de buffles sur l’île de Don Det (@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 ilesUne baignade appréciée (@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 ilesDe nombreux îles et îlots composent l’archipel de Si Phan Don (@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 iles

La pétanque, une activité décidemment très pratiquée au Laos (@courir-lemonde) 

L’île de Don Khon

Durant notre séjour sur l’archipel des 4 000 îles, nous avons principalement circulé à vélo (10 000 LAK par jour).
Bien sûr, nous avons arpenté l’île de Don Det, où se trouvait notre pied-à-terre, mais nous avons davantage apprécié la quiétude et le calme de l’île voisine de Don Khon, où nous nous sommes rendus plusieurs fois.

Laos Mekong 4000 ilesLa nature est omniprésente sur l’île de Don Khon (@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 iles

Laos Mekong 4000 ilesPaysages typiques de rizières asséchées sur Don Khon (@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 iles

Laos Mekong 4000 iles

Les cascades de Li Phi sur l’île de Don Khon. L’accès aux cascades coûte 35 000 LAK soit 3,5 euros par personne (@courir-lemonde)

Déjà très impressionnantes durant la saison sèche, les cascades de Li Phi redoublent de puissance lors de la saison des pluies (@courir-lemonde) 

Laos Mekong 4000 ilesJoli coucher de soleil sur le Mékong depuis le pont français qui relie Don Det à Don Khon (@courir-lemonde)

Laos Mekong 4000 iles

Le lendemain, quasiment au même endroit, un laotien pêche au coucher du soleil  (@courir-lemonde)

Dans l’ensemble, nous avons apprécié notre passage aux 4 000 îles. En effet, après un mois de vadrouille entre le Nord et le Sud du Laos, notre halte sur l’archipel nous a permis de nous poser et même de ne rien faire certains jours. Appréciable !
Si l’île de Don Det est touristique, celle de Don Khon regorge de lieux sauvages et jouit d’une Nature bien préservée.
Localisées tout au Sud du Laos, les 4 000 îles sont un lieu propice pour se reposer et de détendre avant de prendre la route pour de nouvelles aventures.

Quelques adresses sur l’archipel des 4 000 îles 

Où manger :

  • Mama Tanon Cafe (Don Det) : nous y avons mangé une bonne partie de nos dîners. Service lent (minimum une heure d’attente) mais nourriture délicieuse notamment les burgers. De 20 000 à 30 000 LAK soit 2 à 3 euros par personne. 

Où dormir :

  • Mister Phao guesthouse (Don Det) : établissement propre et calme situé face au Mékong (côté lever du soleil). Nous avons testé les chambres classiques ainsi que les bungalows (moins propres). Comptez autour de 120 000 LAK pour les chambres et 70 000 LAK pour les bungalows.

Pour retrouver nos autres carnets de voyage au Laos :

3 réflexions sur « Voyage au Laos : les 4 000 îles, un archipel sur le Mékong près de la frontière cambodgienne »

  1. Les 4000 iles est un petit territoire paradisiaque qui se trouve dans l’extrême sud du Laos au bord du Mékong. Si vous cherchez un endroit sur terre pour vous reposer et réfléchir à votre vie les 4000 iles c’est la destination de voyage toute trouvée. Ici le temps semble s’être tout simplement arrêté.

  2. Les 4.000 îles sont toujours considérées comme une destination à ne pas rater au Laos. Les voyageurs apprécient particulièrement l’atmosphère détendue et hors du temps, les paysages naturels magnifiques et l’hospitalité des habitants vivant de la pêche, de la riziculture et de la culture maraîchère. C’est vraiment un endroit idéal pour se détendre.

  3. Je ne connaissais pas cette région. Je ne suis pas sûr que sortir des sentiers battus de cette façon soit vraiment fait pour moi !
    Merci pour l’introspection et la visite ! Le voyage semble avoir été passionnant et plutôt atypique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *