Voyage à vélo en Scandinavie : mon parcours entre le Danemark, la Norvège, la Suède et la Finlande

Le trajet approximatif de mon prochain périple en Scandinavie. Sans compter les portions en ferry et en train, le tracé fait à peu près 4500 kilomètres (capture d’écran gmaps)

Le 19 juin prochain, je partirai, accompagné de ma bicyclette Pepete, réaliser l’un de mes plus grands rêves : parcourir la Scandinavie à vélo.
En solitaire, durant près de trois mois, j’arpenterai le venteux Danemark, la montagneuse Norvège, la très vaste Suède et la lacustre Finlande. Quatre pays pour un kilométrage prévisionnel d’environ 4 500 kilomètres.
Pour rallier l’extrême Nord de l’Allemagne depuis Nantes, j’ai opté pour deux modes de transport. Le train entre Nantes et Paris puis entre Hambourg et Flensbourg et le bus entre Paris et Hambourg car la compagnie Flixbus assure pour seulement 9 euros le transport du vélo. Pour le retour, je procéderais probablement de la même manière.
Dans cet article, je vous présente mon parcours provisoire qui n’est pas figé et qui pourra évoluer au gré de mes envies et des rencontres. 

Le parcours de mon tour de Scandinavie à vélo : environ 4500 kilomètres
au Danemark, en Norvège, en Suède et en Finlande 

Comme en Irlande (photo), en Sardaigne et en Corse, Pepete sera
mon fidèle compagnon de route (@courir-lemonde)

Tronçon 1 : le Danemark, la péninsule du Jutland du Sud vers le Nord 

Phare Rudbjerg Knude Danemark JutlandLe phare de Rudbjerg Knude veille sur la mer du Nord (@courir-lemonde)

Depuis la ville allemande de Flensbourg, tout près de la frontière danoise, mon premier objectif sera d’atteindre le Nord de la péninsule du Jutland, la partie continentale du Danemark.
Sur ce tronçon, je découvrirai notamment la côte occidentale du Jutland que je connais peu avant de prendre le ferry pour Oslo, la capitale norvégienne.

Tronçon 2 : la Norvège, de Oslo à Trondheim 

Trondheim et ses maisons colorées (www.heartmybackpack.com)

Entre Oslo et la ville de Trondheim, j’aurai fort à faire avec un parcours très escarpé voire montagneux par endroit. Cependant, ce tronçon d’un peu plus de 500 kilomètres me permettra de découvrir une région de Norvège méconnue et parait-il déjà très sauvage.

Tronçon 3 : la Suède, avec un premier passage en Laponie 

En Laponie, je m’attends à parcourir des paysages très sauvages (www.aventurelapone.com)

Après Trondheim, je traverserai une première fois le massif des Alpes Scandinaves pour atteindre la Suède. Paisiblement, à travers lacs, forêts et grands espaces, je poursuivrai mon ascension vers le grand Nord. C’est durant ce tronçon que je passerai le très symbolique cercle polaire Arctique. Puis, je bifurquerai de nouveau vers la Norvège pour atteindre la ville de Bodø, d’où je prendrai un ferry pour les îles Lofoten.
J’attends beaucoup de cette partie où le terme sauvage prendra tout son sens. 

Tronçon 4 : retour en Norvège et découverte des splendides îles Lofoten 

Aperçu de l’archipel des îles Lofoten, localisé dans le Nord de la Norvège
(photo www.shop.combedouzou.fr/)

Enfin, à l’occasion de ce périple, je vais découvrir l’archipel des Lofoten 🙂 En effet, durant environ une semaine, j’arpenterai les sublimes et majestueuses îles Lofoten. Cette portion très septentrionale promet du spectacle et des face-à-face avec des paysages fascinants. 

Tronçon 5 : de la Norvège à la Finlande, la grande traversée de la Laponie

Vastes étendues dans le Parc National d’Abisko en Laponie suédoise (www.matsjonssonfoto.se/)

De Narvik, en Norvège, à Inari, en Finlande, c’est une sacrée chevauchée d’environ 800 kilomètres qui m’attend dans l’extrême Nord de la Scandinavie.
Un tronçon très excitant à travers la Laponie mais qui je dois le dire me fait également un peu peur. La gestion des ressources alimentaires sera cruciale dans ce vide humain.

Tronçon 6 : la Finlande, du Nord du Sud

Mon amie Amandine lors d’un bivouac sauvage en Finlande (photo Amandine)

Après cette longue traversée de la Laponie, c’est la descente de la Finlande qui se profilera. Rovaniemi, la capitale du Père Noel, sera certainement sur mon parcours avant de rallier la grande région des lacs dans la partie méridionale du pays.
A la fin du mois d’août, à Tampere, je retrouverai mon pote Charles-Henry qui participera au très réputé marathon de la ville.

Tronçon 7 : l’archipel de Åland 

L’archipel de Åland, entre la Finlande et la Suède (www.footage.framepool.com)

Archipel situé entre la Finlande et la Suède, Åland est un chapelet d’îles que je souhaite découvrir depuis de longues années. De fait, entre Helsinki et Stockholm, j’y ferai très certainement une halte de quelques jours, avant d’attaquer la partie finale de mon aventure nordique.

Tronçon 8 : retour en Suède, échappée bucolique de Stockholm à Helsingborg 

Fjallbacka en SuèdePetite village côtier mis en scène dans les palpitants romans policiers de Camilla Läckberg, Fjällbacka sera sur mon parcours dans la partie méridionale de la Suède (www.flickr.com/photos/agnieszka)

A Stockholm, je commencerai probablement à sentir le parfum du retour vers la France. Depuis la capitale suédoise, je sillonnerai entre les immenses lacs de la partie méridionale du pays afin d’atteindre la côte Ouest. Puis je longerai cette côte crénelée en direction d’Helsingborg, d’où je rallierai le Danemark et la ville jumelle d’Helsingør.
Sur ce tronçon, j’espère retrouver Corentin, un acolyte aventurier qui entreprendra, à partir du 3 juin, un périple en direction du Nord de l’Europe au départ de la région nantaise. 

Tronçon 9 : derniers tours de roues au Danemark et arrivée à Copenhague 

vélo copenhagueA la fin de mon périple, j’espère retrouver la belle et
agréable capitale danoise : Copenhague (@courir-lemonde)

Dernier segment de mon aventure, le tronçon Helsingør – Copenhague ne sera certainement pas le plus éprouvant avec sa soixantaine de kilomètres tout plat et en front de mer. En revanche, l’arrivée à Copenhague, ma capitale de cœur, promet d’être très émouvante car j’aurai accompli mon rêve : parcourir la Scandinavie à vélo !

Pour retrouver le projet pédagogique associé à mon voyage à vélo en Scandinavie, cliquez sur ce lien.

Pour retrouver l’article complet qui présente mon projet de voyage à vélo, cliquez sur le lien.

7 réflexions au sujet de « Voyage à vélo en Scandinavie : mon parcours entre le Danemark, la Norvège, la Suède et la Finlande »

  1. Une très très belle aventure qui se profile. Ton parcours a l’air vraiment génial et donne envie pour une rêveuse inconditionnelle des pays nordiques comme moi (il va falloir que j’entame çà). Hâte que tu me racontes tout çà avant le grand départ. Bonne préparation 🙂 Bisous

  2. Bonsoir Val, ton parcours va être extraordinaire et je vais avoir le plaisir de te suivre dans tes aventures qui, je n’en doute pas, seront palpitantes aussi bien pour l’esprit que pour le coeur !!!
    Un très beau programme Bon courage et bonne chance.

    • Bonjour Michèle,
      Merci pour ce message très gentil. Oui le parcours promet des paysages fascinants dans le grand nord de la Scandinavie.

  3. Ping : La Scandinavie à vélo en 80 jours : le mode d’emploi pour suivre mon aventure | Courir Le Monde – Blog Voyage et Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *